Sélectionné pour vous :  Popodara (Labé) : Deux enfants tués par la foudre à Satina Centre

N’zérékoré : La Tabaski célébrée sous le signe de la cohésion sociale et de la prudence sur la route

La fête de l’Aïd d’El kébir, une des fêtes les plus importantes dans le calendrier musulman est célébrée à N’zérékoré sous le signe de la cohésion sociale et de la prudence sur la route. L’occasion pour les autorités administratives d’inviter les populations à la prudence sur les routes pendant ces périodes de réjouissances. C’est à la grande mosquée Sékoutouréya de N’zérékoré que le gouverneur de région et sa suite se sont acquittés de leur devoir religieux.


À l’image de leurs coreligionnaires du monde, les fidèles musulmans de la Guinée forestière ont fêté dans la paix et la sécurité. Si le sermon de l’imam ratib de N’zérékoré était axé sur la gestion du pouvoir et la foi, le message des autorités administratives était beaucoup plus sur la préservation de la paix et la sécurité notamment sur les routes du pays en cette période d’intenses trafics. » Je demande aux braves populations de N’zérékoré de s’inscrire dans la logique de la paix pour pouvoir vivre ensemble pour qu’il y ait l’unité entre les filles et les fils de ce pays. Mon message aux différents chauffeurs, c’est d’être prudent sur la route en respectant le code de la route. Si vous respectez le code de la route, vous allez sauver les vies des autres et épargner votre vie à vous », a lancé Lamine Kéïta, Gouverneur de la région administrative de N’zérékoré.

Ces préoccupations sont partagées par bon nombre de citoyens de N’zérékoré qui estiment que ces moments de réjouissances ne devraient pas tourner au vinaigre pour les familles.

Sélectionné pour vous :  N’zérékoré : AGUISER sensibilise les usagers de la route sur les risques d’accidents


 » Nous avons fêté dans de très bonnes conditions. On remercie le tout puissant Allah et je lance un appel à toute la population de N’zérékoré et de la Guinée en général, de se donner la main. Rien ne peut aller dans la violence, dans le conflit. La Tabaski est un jour spécial. Tout est en fête. Donc ça ne doit pas être un jour d’endeuiller des familles, » a martelé Mamadi 3 Oularé, fidèle musulman de N’zérékoré.
C’est sous une fine pluie que les fidèles musulmans de la capitale de la Guinée forestière ont rallié les différents lieux de prière pour s’acquitter de leurs obligations religieuses.

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun, pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...