Sélectionné pour vous :  Musique : la chanson "Gouter, tu vas rester" de l'artiste Tenin Diawara interdite de diffusion en Guinée par l'OPROGEM

N’zérékoré : Les efforts des communautés de Koulé dans l’appropriation de l’approche ATPC salués par une mission du gouvernement 

Depuis 2009, l’approche de l’assainissement total piloté par la communauté est en application en Guinée. Son but, éradiquer la défécation à l’air libre par une action locale, collective et endogène. Expérimentée aujourd’hui dans les 33 préfectures du pays, plusieurs villages ont été certifiés en 2022 Fin de la défécation en plein air. Pour la pérennisation de cet acquis, une mission du ministère de l’Environnement dirigée par le Directeur national de l’assainissement et du cadre de vie séjourne à l’intérieur du pays. Objectif, évaluer le niveau d’appropriation du programme par les communautés. La Commune rurale de Koulé, à N’zérékoré, est l’une des localités.

En Guinée, le taux d’accès aux services d’hygiène et d’assainissement reste encore faible malgré les efforts du gouvernement et ses partenaires. En effet, 47,8% de la population soit près de la moitié n’ont pas accès aux latrines hygiéniques dont 13% continuent de déféquer en plein air. Certifiée fin de la défécation à l’air libre en 2022, la C.R de Koulé enregistre des résultats satisfaisants à l’issue d’une mission de contrôle de la direction nationale de l’assainissement et du cadre de vie.

 » C’est la prise de conscience individuelle et collective en adoptant de bonnes pratiques familiales essentielles. Je me réjouis beaucoup et je les remercie au nom de Madame la Ministre de l’environnement et du développement durable. Je les exhorte à maintenir l’élan pris », a fait savoir Moris Fodé Traoré, Chef de mission.

L’assainissement total piloté par la communauté(ATPC) est l’approche utilisée. Sa mise en œuvre nécessite l’implication de toutes les composantes des communautés à la base. Pépé Gonla, porte-parole des communautés de Koulé promet :

Sélectionné pour vous :  Nomination des membres du nouveau gouvernement : "Il faut impérativement revenir à la réalité,..." (Alseny Farinta)

« Nous sommes prêts à exécuter toutes les décisions du ministère de l’environnement et du développement durable si c’est pour la santé, si c’est pour l’hygiène, si c’est pour le cadre de vie, la population est extrêmement prête. », affirme t-il.

Selon le constat sur le terrain, la dotation des villages certifiés en kits de nettoyages est aujourd’hui le défi principal pour la bonne continuité du processus de défécation à l’air libre.

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun, pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...