Sélectionné pour vous :  Affaire Éruption cutanée chez des pêcheurs guinéens: 30 cas signalés au port de Koba (Source hospitalière)

Ousmane Gaoual à propos de sa salve de critiques envers l’UFDG: « Ma priorité est de voir une démocratie interne renforcée et robuste »

Exclu de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée il y a plusieurs mois, le ministre porte-parole du gouvernement guinéen n’est pas encore prêt à consommer son exclusion. Après sa récente communication dans laquelle il a fait savoir que tous les mandats de l’UFDG sont caducs depuis 2020, et que personne n’a plus la légitimité, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à clarifier sa position.

A en croire le ministre guinéen des Postes et Télécommunications, « Il est de mon devoir de clarifier ma position envers l’UFDG. Récemment, j’ai exprimé des préoccupations concernant la légitimité de la direction actuelle, mettant en lumière que certains mandats apparaissent désormais comme étant périmés depuis 2020. Mes intentions envers l’UFDG sont sans équivoque. Ma priorité est de voir une démocratie interne renforcée et robuste. Il est crucial de comprendre que ma critique envers la direction actuelle ne repose pas sur une animosité personnelle, mais découle plutôt d’une profonde préoccupation vis-à-vis du respect des règles et des textes fondateurs », a-t-il indiqué avant d’enfoncer le clou :

« Au-delà des dynamiques internes, mon optimisme pour l’avenir radieux de la Guinée reste inébranlable. Côte à côte, nous avons la capacité de bâtir une nation ancrée sur la bonne gouvernance et le respect inébranlable des droits fondamentaux. Je demeure persuadé que malgré nos divergences, nous sommes unis par un objectif commun: le bien-être de notre pays », a écrit Ousmane Gaoul Diallo sur sa page Facebook.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Restriction des réseaux sociaux et médias en Guinée : le ministre du Budget révèle l’identité de l’auteur
Laisser une réponse
Share to...