Sélectionné pour vous :  Festivités de fin d'année : "Seul le Quai de Sandervalia servira de point d'embarquement pour les Îles de Loos" (ministre des Transports)

Poursuites judiciaires contre les maires : le TPI de Kankan entame l’exécution des injonctions de Charles Wright 

Suite à l’injonction du ministre de la Justice contre les maires des communes urbaines et rurales du pays, le parquet de première instance de Kankan prend acte et lance officiellement des poursuites contre tous les maires des communes urbaines et rurales de la préfecture de Kankan. C’est au tribunal de première instance de ladite ville que Marwane Baldé, procureur de la République, près le TPI de Kankan a annoncé ces poursuites.

Pour y parvenir, l’empereur des poursuites de la préfecture de Kankan a mis en place une commission mixte.

« En exécution des injonctions et instructions du parquet général, le parquet de Kankan en ma qualité de procureur de la République, chef du parquet, j’ai mis en œuvre cette instruction du procureur général relative à ces fins de poursuites. À cet instant, le parquet de Kankan a d’abord procédé à la création d’une commission mixte d’officiers de police judiciaire. En tant que directeur d’enquête, j’ai estimé utile, pour éviter toute frustration dans l’intérêt de la réussite de ces injonctions et instructions du parquet général, de créer une commission d’enquête composée d’officiers de police judiciaire de la police nationale et de la gendarmerie nationale, ayant pour siège la brigade de recherches. À travers un courrier que j’ai adressé aux officiers de police judiciaire de mon ressort, l’instruction était la suivante : recevoir ces instructions et procéder à leur exécution, désigner deux officiers de police pour chaque unité. J’ai réussi à nommer les polices judiciaires devant composer cette équipe. Aujourd’hui, à Kankan, les enquêtes ont commencé. La commission s’est réunie hier en réunion préparatoire avec le procureur de la République que je suis », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Fodé Oussou Fofana sort de sa réserve et lance un message aux "dignes et incorruptibles militants de l'UFDG" (Tribune)

Concernant les maires qui tenteront de prendre la fuite, le procureur fait des mises en garde et rassure.

« En ce qui concerne ceux qui tenteront de prendre la poudre d’escampette, le code de procédure pénale, notamment en son article 81, dispose que l’officier de police judiciaire saisi d’une enquête a le pouvoir de défendre les personnes à l’égard desquelles ces enquêtes sont en cours d’être menées de s’éloigner du lieu de commission de ces infractions. C’est pourquoi dans ma lettre d’instruction à l’égard de ces officiers de police judiciaire, je les ai également instruits de veiller à l’article 81 du code de procédure pénale, pour défendre ces personnes visées dans les enquêtes, de s’éloigner du ressort de commission de ces infractions », a-t-il mis en garde.

Des enquêtes sans suite sont d’actualité dans les différents parquets de la République de Guinée. Mais, Marwane Baldé promet d’aller jusqu’au bout dans cette affaire.

« Je rassure la population de Kankan dans son ensemble. En ce qui concerne les instructions que mon parquet a données aux officiers de police judiciaire territoriaux de Kankan, soyez assurés de l’aboutissement de l’existence de l’apport d’une réponse pénale à ces instructions », a conclu Marwane Baldé

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...