Sélectionné pour vous :  Popodara (Labé ): Zoom sur le projet piscicole de Dioulasso

Préavis de grève du mouvement syndical : « En Guinée le gouvernement n’aime pas les manières fortes » (Dr Abdoulaye Diallo)

Le préavis de grève du mouvement syndical guinéen est diversement apprécié par les acteurs sociaux politiques du pays. Malgré qu’il reconnaît le droit à la manifestation et à la grève, Dr Abdoulaye Diallo, président du Mouvement pour la solidarité et le développement, estime que de nos jours, la grève n’est pas nécessaire pour une sortie de crise. Selon lui, on obtient plus gain de cause en négociant qu’en manifestant.

« Le syndicat est fait pour ça, il doit veiller sur le traitement des travailleurs vis-à-vis des employeurs. Donc, c’est une demande tout à fait logique. Mais chez nous ici, le gouvernement est si têtu. C’est pas normal que le secrétaire général du SPPG soit en prison parce qu’il n’a absolument rien fait. C’est pas aussi normal que les prix des denrées alimentaires augmentent de la sorte », a-t-il dit d’entrée avant de poursuivre:

« Mais en Guinée le gouvernement n’aime pas les manières fortes. Souvent, les gens réussissent en négociant par rapport aux grèves parce que la grève est mal interprétée chez nous. Chez nous, la grève est égale à guerre. C’est comme cela que la population le conçoit. En principe, la grève n’est pas nécessaire. Moi, je pense qu’il faut négocier avec le gouvernement pour éviter les accordages unitiles », conseille le président du parti MDS.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Kankan : les autorités lancent la semaine nationale de la planification familiale
Laisser une réponse
Share to...