Sélectionné pour vous :  Guinée : les autorités annulent l'autorisation de transfert des corps de l'extérieur vers l'intérieur du pays

Préparation de la loi de finances 2024 : le ministre Gaoual plaide pour une augmentation de près de 170 milliards sur le budget de son département

Ouvert depuis quelques jours, le passage des membres du gouvernement devant la commission d’arbitrage budgétaire pour la préparation du projet de loi de finances initial 2024 se poursuit au ministère du Budget. A cette occasion, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie numérique a plaidé pour une augmentation conséquente du budget de son département.

Selon le ministre Ousmane Gaoual Diallo, de nombreux projets d’envergure qui tiennent à cœur le président et qui vont impacter la vie des populations sont en cours de réalisation dans son département. Il plaide donc pour une augmentation substantielle du budget de son département pour finaliser ces projets et pour entamer d’autres, rapporte la cellule de communication du ministère du budget.

« Les projections de la Primature sur notre budget entraînent une baisse de près de 40 milliards sur nos investissements de l’année dernière. Nous, nous plaidons pour une augmentation de près de 170 milliards sur le budget à venir, parce que tout simplement le département a connu une augmentation du périmètre de responsabilités mais aussi nous avons un paquet de projets qui sont à un niveau de maturité assez élevé avec des TDR, avec des documents d’appels d’offres qui sont disponibles et que nous comptons exécuter l’année prochaine. Et puis, il y a des projets qui sont en cours dont nous ne voulons pas interrompre en raison du fait que le digital est une priorité importante pour le Président de la République et pour l’ensemble des membres du gouvernement », a-t-il laissé entendre.

Bien que le pays traverse une situation exceptionnelle où les ressources sont rares, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie numérique estime qu’une augmentation de ce genre n’a pas d’effets négatifs si elle est destinée à la réalisation des projets de développement.

Sélectionné pour vous :  Kindia : Une maison d'habitation ravagée par un incendie à Kaliakhori

« On ne doit pas craindre une augmentation importante de son budget si cette augmentation est adossée à des projets qui sont à un niveau de maturité et qui peuvent donner lieu à des réalisations qui vont impacter la vie de nos populations. Nous, nous inscrivons sur la ligne d’augmentation conséquente des investissements, notamment sur tous les projets qui sont avec de niveau de maturité élevé pour faire en sorte que ceux qui sont en cours puissent être achevés et les projets nouveaux puissent être entamés », a martelé le ministre Ousmane Gaoual Diallo.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...