Sélectionné pour vous :  Tournoi UFOA U-20 Féminin : 20 joueuses sélectionnées par coach Sékouba Camara

Présence de nouvelles unités militaires lourdement armées à kankan : les autorités rassurent la population

Depuis maintenant une semaine, l’on constate la présence d’un contingent militaire lourdement armé dans la commune urbaine de kankan. Sans savoir les motifs réels de leur présence, la panique commençait déjà à s’installer à travers la ville.

Dans une déclaration conjointe rendue publique ce mardi, 30 avril 2024, les autorités locales ont rassuré la population quant aux raisons du quadrillage de la ville de Kankan par ces nouvelles unités militaires. A les en croire, il s’agit de la réponse du président de la transition, le Général Mamadi Doumbouya à l’insécurité grandissante dans la commune urbaine de kankan et la menace du terrorisme que fait face la région administrative.

Pour le colonel Moussa Condé, gouverneur de la région, à la place des guerres intestinales pour les problèmes de mine, la population doit faire face à la lutte contre le terrorisme.

« La force qui est venue, est venue sous l’autorité du chef de l’État et son ministre de La Défense pour sécuriser la région de Kankan. Mais, ce que les gens oublient, à part les vols à main armée, le banditisme, il y a autre chose plus grave, c’est le terrorisme. Il faut que les gens comprennent qu’on est en face du Mali, très proche. Et ils viennent attaquer à la frontière de la Guinée, qui est Kourémalé, côté malien. Ils ont attaqué là-bas une fois. Ils ont attaqué à Mandiana, à la frontière du Mali. Donc, la population doit savoir qu’au lieu de faire la guerre intestinale pour les problèmes de mine, pourtant les terroristes profitent des situations comme ça pour s’infiltrer. Donc, il faut que la population comprenne qu’on est mal entourés actuellement. Les terroristes cherchent où se cacher », a-t-il dit.

Sélectionné pour vous :  Ousmane Tolo de l’UFR sur le retrait de Djoma média de Canal+ : « C’est un recul médiatique en Guinée, Boubacar Yacine est entré dans l’histoire négativement »

Cette mission de maintien d’ordre ne concerne pas que kankan, elle sera déployée dans toutes les autres préfectures de la région, en particulier les préfectures de Siguiri et Mandiana où des attaques terroristes ont été enregistrés ces derniers temps.

« Cette mission n’est pas que spécifique à la préfecture de Kankan. La lutte contre le banditisme, le terrorisme et autres enjeux sécuritaires impose que cette mission soit générale. Donc, j’annonce déjà que des mesures seront prises pour que des missions pareilles soient déployées dans les autres préfectures de la région. C’est une mission de sécurisation de nos populations et elle est la conséquence des récents événements insécuritaires, notamment des attaques à main armées. L’Etat devait réagir. Donc, le parquet général invite l’ensemble des populations à accompagner et collaborer avec la mission», a-t-il dit.

Actuellement, la ville de Kankan est complètement quadrillée à travers ses rentrées et autres points stratégiques. Des équipes de militaires sont déployées partout dans la ville. Les véhicules qui sortent et entrent dans la région, sont systématiquement fouillés. Cette réponse du Général président Mamadi Doumbouya va t-il mettre fin à cette triste réalité dans la région de kankan ? Attendons de voir.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...