Sélectionné pour vous :  Déguerpissement à la cité des fonctionnaires de Coleah : les occupants sommés de quitter les lieux partagés entre colère et désespoir

Procès des leaders du FNDC contre Charles Wright : la caution fixée, le procès délocalisé et renvoyé…

Le procès dans l’affaire qui oppose Oumar Sylla, alias Fonikè Menguè, Sékou Koundouno, Abdoulaye Oumou Sow et compagnie, tous responsables du FNDC à Alphonse Charles Wright, ministre de la Justice et des droits de l’homme s’est ouvert ce jeudi, 22 juin 2023 devant le Tribunal de première instance de Dixinn.

L’audience du jour a été consacrée à la fixation de la caution. Une caution qui aurait été fixée de façon unilatérale par le président du Tribunal, selon Maître Salifou Béavogui.

« Ce qui s’est passé aujourd’hui indique la suite de cette affaire. Mon client et moi, nous avons désormais des appréciations, nous avons le sentiment que le droit ne sera pas dit dans cette affaire. (…) Le juge vient dans la salle, il appelle le dossier, il donne quelques minutes la parole aux parties pour essayer de discuter un peu le montant de la caution. Il dit que la journée est consacrée à la fixation de la caution, je fixe la caution à 1 million, je renvoie le dossier pour demain le 23 juin et je délocalise le procès pour la Cour d’appel. Le Tribunal est venu avec sa décision toute prête, toute rédigée », a déploré l’avocat de la partie civile sur FIM FM dans l’émission « Mirador ».

Maître Salifou Béavogui promet tout de même de poursuivre l’affaire devant toutes les juridictions compétentes, notamment à la Cour d’appel, à la Cour suprême et même devant les juridictions internationales. Rendez-vous est pris désormais pour demain vendredi, 23 juin 2023 devant le Tribunal de première instance de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry.

Sélectionné pour vous :  CRIEF : Michel Kamano obtient une autorisation exceptionnelle de sortir du territoire pour des raisons de santé...

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...