Sélectionné pour vous :  Fête de Tabaski en Guinée : signature de trois contrats de financement par le FODA pour rendre abordable le prix des moutons

Report de l’élection présidentielle au Sénégal : « C’est une initiative lourde de conséquences pour la région », alerte Bah Oury

Prévue fin février, l’élection présidentielle au Sénégal a été reportée au 15 décembre prochain par le Parlement sénégalais. Alors que la décision est contestée par des opposants au régime de Macky Sall, plusieurs acteurs sociopolitiques africains craignent un lendemain incertain pour la région.

A en croire le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), c’est une décision qui ne reste pas sans conséquences. Sans passer par le dos de la cuillère, Bah Oury tire la sonnette d’alarme :

« Décidément depuis l’éviction du président Mohamed Bazoum du Niger en juillet 2023, l’Afrique de l’Ouest est plongée dans le « cercle de feu » où les pratiques du pouvoir empruntent des voies décomplexées qui font fi des principes de l’État de droit. C’est ainsi que la décision de l’Assemblée nationale du Sénégal de fixer les élections présidentielles au 15 décembre 2024 sans aucune base constitutionnelle avérée est une initiative lourde de conséquences pour la région. Le dernier mot reviendra sans doute à la Cour Constitutionnelle et au peuple sénégalais. C’est une période dangereuse et triste pour ceux et celles qui aspirent voir l’Afrique sur les rails du progrès, de la démocratie et de la stabilité », a-t-il martelé.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  La forêt Coucou de Kindia menacée de disparition: les autorités annoncent des actions de reboisement
Laisser une réponse
Share to...