Sélectionné pour vous :  Ibrahima Diallo du FNDC prévient le colonel Doumbouya et cie : « Tant que la crise existe, ils ne se sentiront pas stables »

Siguiri :le nouveau procureur de la République échange avec la jeunesse et les chefs de quartiers 

La salle de délibération de la Mairie de Siguiri a servi de cadre à une réunion d’échanges ce mercredi 21 février 2024 entre le nouveau procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri, des conseils de quartiers, de districts, de secteurs et des responsables de la jeunesse. Au cours de cette réunion, plusieurs thèmes ont été débattus, notamment la collaboration de la population avec les forces de l’ordre dans la lutte contre la drogue et la détention illégale des armes, la lutte contre la désinformation et la prévention des conflits.

Interrogé sur les lieux, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri a donné des détails sur cette rencontre.

 »Moi, en tant que nouveau procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri, j’ai tenu cette réunion de partage dans le but de dire aux gens comment je veux qu’on travaille ensemble. Déjà, depuis mon arrivée, j’ai tenu plusieurs réunions avec beaucoup de structures d’ici, comme par exemple les syndicats, les taxis motos, la gendarmerie et la police. Donc cette fois-ci j’ai tenu à rencontrer les présidents de districts et secteurs et les responsables des jeunes pour que notre collaboration soit beaucoup plus facile et utile. Et j’espère qu’après cette rencontre, chaque participant sera orienté par rapport à notre collaboration de travail », a dit Ibrahima 1 Camara.

De son côté le président de la jeunesse du quartier Siguirikoura l Aboubacar M’mobah Condé a, au nom de ses collègues, salué cette initiative de l’autorité judiciaire avant d’évoquer les difficultés auxquelles ils font face.

 »Au nom de mes collègues, nous vous disons grand merci par rapport à cette initiative car elle nous permettra de corriger rapidement nos lacunes et surtout avoir une nouvelle orientation par rapport à notre collaboration. Cependant j’avoue tout de même que nous sommes aussi confrontés à des difficultés dans l’exercice de nos fonction. Quand nous arrêtons souvent des présumés bandits pour mettre à la disposition soit de la police ou de la gendarmerie, quelques jours plus tard, nous nous rencontrons avec la même personne dans les rues. Et le plus souvent, les mêmes personnes viennent nous trouver à la maison pour nous dire que tu m’as mis aux arrêts et me voici dehors, alors que pourras-tu me faire maintenant ? Cela nous rend vraiment dingues, monsieur le procureur. Avec votre arrivée, espérons que les choses vont maintenant changer pour de bon », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Guinée : Colonelle Aminata Diallo parmi les 54 femmes qui font l'Afrique en 2023

Prenant la parole le porte-parole des présidents de districts, Kany Moussa Traoré a réitéré l’engagement de tou ses pairs dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.

 »Au nom de tous les présidents de districts ici presents, nous félicitons très sincèrement monsieur le procureur pour avoir organisé cette rencontre. Déjà, vous nous avez montré à travers cette rencontre que vous êtes venu pour la paix à Siguiri et lutter contre l’insécurité aussi. Déjà, nous vous rassurons de notre disponibilité nuit et jour pour vous accompagner pour l’atteinte de votre objectif. Nous vous rassurons également que nous allons travailler ensemble dans les règles de l’art et sans aucune violation de la loi », a-t-il promis.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...