Sélectionné pour vous :  Le Premier ministre Bah Oury rappelle : "La justice ne doit pas attendre des instructions pour effectuer son travail"

Siguiri: l’enfant d’un paramilitaire retrouvé mort dans une fosse sceptique, à Kouremalé

Le corps sans vie de Sékou Keita, âgé de 7 ans a été retrouvé mort dans une fosse sceptique exploitée tout récemment par une société minière chinoise. L’acte s’est passé dans la soirée de ce vendredi, 29 septembre 2023 à Kouremalé, une sous-préfecture qui est située à environ 74 kilomètres du centre ville de Siguiri. Selon nos informations, cet enfant de l’adjudant chef Lancinet Nana Keita en service à la frontière guinéeo-malienne, a chuté dans cette fosse sceptique tout seul et il a fini par se noyer.
À en croire les explications du président sous-préfectoral de la croix rouge de Kouremalé Modibo Keita, les sites miniers exploités tout récemment par les machines poklains, n’ont jamais fait l’objet de restauration comme stipulait le code minier guinéen. Et ces trous sont aujourd’hui une menace sérieuse pour la population de Siguiri.
 »Nous avons été alertés par certains citoyens d’un cas de noyade dans une fosse sceptique qui est d’ailleurs un ancien site minier exploité par une société minière chinoise. Mais après l’exploitation, cette société minière chinoise n’a pas eu la bonne foi de remplir complètement le trou. Pourtant lors qu’on se réfère sur ce que le code minier guinéen stipule, les trous une fois après l’exploitation, devrait être restaurés pour non seulement permettre à la nature de reprendre sa forme initiale, mais aussi éviter que des êtres vivants ne tombent dedans. Quand on prend le cas spécifique de Kouremalé, plus rien de tout ça n’a été respecté et ça continue aujourd’hui d’endeuiller les familles parce que malgré notre intervention rapide pour sauver la victime de noyade hier, mais très malheureusement c’est son corps seulement qu’on a réussi à repêcher de l’eau. Alors, il faudrait que l’État prenne une nouvelle fois ses responsabilités pour pousser ces sociétés à restaurer les zones qu’elles ont exploitées », a laissé entendre le président de la croix rouge.
Aux dernières nouvelles, le corps de la victime a été inhumé ce samedi matin par ses parents.

Sélectionné pour vous :  Déferlement humain du SPPG sur Conakry : Un important dispositif sécuritaire mis en place au rond-point de Cosa

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...