Sélectionné pour vous :  Brouillage des radios et coupure d'Internet : Dr Bernard Gomou, Ousmane Gaoual et cie en passe d'être déclarés ennemis de la presse

Siguiri: un jeune de 22 ans non identifié, retrouvé mort dans la rue à Kintinian

Un jeune adolescent de 22 ans qui jusqu’ici n’a pas été encore totalement identité, a été retrouvé mort dans la rue à Kintinian, une sous-préfecture située à environ 30 kilomètres de la ville de Siguiri. Selon nos information recueillies sur place, le défunt était toujours avec des jeunes leaders de cette localité mais personne ne savait réellement qui il était et d’où il venait.

À en croire les explications du Docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, le défunt souffrirait d’une dépression mentale et il était un toxicomane. Une situation qui aurait précipité son décès.

 »Nous avons été informés par des citoyens de la sous-préfecture de kintinian de la découverte macabre d’un jeune adolescent de 22 ans. Apparemment, il était un toxicomane et en même temps, il souffrirait d’une dépression mentale qui serait d’ailleurs la cause réelle de son décès. D’après les résultats de l’autopsie, le défunt ne présentait aucun signe de lésions sur le corps, aucune trace de force extérieure sur le corps. Donc, cela nous a amenés à croire qu’il serait mort à cause de la consommation abusive de l’alcool dont il faisait preuve. Cependant, ce qui nous a intrigué dans cette histoire, c’est que personne n’a pu identifier correctement le défunt. C’est-à-dire son nom, le nom de ses parents, d’où il vient. Pourtant, il traînait toute la journée avec certains jeunes leaders de kintinian. Donc c’est vraiment très dommage que le défunt ne soit pas identifié malgré tout le temps qu’il a pu passer à kintinian », a déploré le médecin legiste.

Sélectionné pour vous :  Collège Yaguine et Fodé : Sur 1665 élèves programmés, seulement 25 se sont présentés à l'école

Aux dernières nouvelles, le corps du défunt après l’autopsie, a été mis à la disposition des autorités locales de Kintinian pour son inhumation.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...