Sélectionné pour vous :  Guinée Forestière : FOTIKAD offre des vivres aux fidèles musulmans

Siguiri: un jeune orpailleur de 31 ans frôle la mort après avoir reçu une balle des bandits lourdement armés, à Solabé

Abdoulaye Savané, âgé de 31 ans, orpailleur de profession, marié à une femme et père de deux enfants, a été attaqué par des inconnus lourdement armés. L’acte s’est passé dans la matinée de ce samedi, 11 novembre 2023 à Solabé, un district relevant de la sous-préfecture de Siguirini, préfecture de Siguiri.
Selon nos informations recueillies sur place, ce sont quatre présumés bandits sur deux motos qui ont intercepté le jeune orpailleur qui revenait de sa boutique avec un sac qui contenait de l’or et une forte somme d’argent.
À en croire les explications du docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, les assaillants ont neutralisé la victime à l’aide d’un tir à balle réelle au niveau de épaule gauche.

 »Nous avons été informés par les citoyens de Solabé d’une attaque à main armée. Ainsi, nous avons dépêché une équipe médicale à partir de Lèro pour faire venir la victime. Donc, les médecins ont envoyé le jeune orpailleur à Lèro pour les premiers soins. Et quelque temps après, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri a ordonné à ce qu’il soit amené à l’hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins appropriés. À la question de savoir comment cette attaque a eu lieu? Les témoins oculaires nous ont expliqué que le jeune orpailleur revenait de sa boutique aux environs de 20 heures pour se rendre à la maison. Ainsi, ces quatre présumés bandits qui le poursuivaient, l’ont intercepté dans un endroit isolé pour tenter de récupérer son sac qu’il portait contenant une grande quantité d’or et beaucoup d’argent. N’ayant pas accepté d’obtempérer, les assaillants ont finalement ouvert le feu afin de prendre par la force son sac. Sur le coup, la victime est tombée et les gens sont rapidement venus pour le secourir », a déclaré le médecin légiste.
Aux dernières nouvelles, la victime est désormais hors du danger et continue de recevoir son traitement à l’hôpital préfectoral de Siguiri.

Sélectionné pour vous :  Manifestation des forces vives de Guinée le 5 septembre : ce qu'en dit Abdoul Sacko sur les motifs

 

Siguiri, Mamadou koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...