Sélectionné pour vous :  New York : Alphonse Charles Wright représente la Guinée a une importante rencontre de la CPI

Situation tendue entre des femmes du marché de Kindia et la commune : Aïcha Nanette Conté tente de régler le problème

La ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des personnes Vulnérables s’est rendue à Kindia ce jeudi, 14 septembre 2023 pour tenter de décrisper la situation très tendue entre les femmes du grand marché et les autorités communales.

A la maison des jeunes de Kindia, la ministre Aïcha Nanette Conté a d’entrée donné la parole aux femmes afin d’écouter leur cri de cœur. C’était en présence des autorités communales avec qui ces femmes sont en conflit.

« Trop c’est trop. Si nous avons manifesté ces 2 jours, c’est parce-que nous en avons marre. On a beaucoup patienté, le problème a commencé depuis fort longtemps. Quand les autorités communales ont voulu démolir le marché, on nous dit d’accepter que le marché soit reconstruit pour qu’on puisse avoir un marché moderne. On a dit d’accord mais de construire en hangar. Malheureusement, les autorités ont dit d’accepter de construire en étage qu’après la construction, ils vont nous restituer nos places. Ça n’a pas été le cas. Ils ont donné les boutiques à ceux qui ont les moyens et nous qui sommes anciennes occupantes, on n’a pas eu de places. C’est ainsi que nous avons installé des tables au bord de la route pour pouvoir gagner notre quotidien.

Malgré tout cela, nous avons accepté mais s’ils viennent encore nous dire que chaque table doit payer 300 000 gnf, où nous allons avec ça. Les responsables de Kindia ont fini de bailler tout le marché. Donc, nous voulons que la partie du marché construite en étage soit démolie.Les parties non construites soient en hangar, nous ne voulons plus d’étage dans le marché. Ensuite, nous sommes installées dans la boue comme si nous n’avons pas d’autorités communales. C’est nous-mêmes qui prenons des cailloux pour fermer certains trous », martelé M’mah Bangoura, porte-parole des femmes.

Sélectionné pour vous :  New York : Alphonse Charles Wright représente la Guinée a une importante rencontre de la CPI

Aïcha Nanette Conté qui dit avoir écouté les cris de cœur de ces femmes, a promis de rendre compte fidèlement au président de la transition à qui ces femmes ont constamment demandé lors de leurs manifestations d’être de leurs côtés.

« Nous avons écouté avec attention vos cris de coeur, je vous demande en tant que femme, en tant que ministre de la Promotion Féminine de la patience. Vous avez demandé que le président Mamadi Doumbouya vienne, il viendra après. Mais, c’est moi qui suis intermédiaire entre vous et lui. Donc, j’ai écouté votre préoccupation, je vous demande de pardonner et de patienter encore davantage. Je vais lui rendre compte de vos préoccupations et il va vous répondre dans pas longtemps », a-t-elle fait savoir.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...