Sélectionné pour vous :  Création de comptes bancaires pour les fonctionnaires guinéens: ce qu'en pense Jean Marc Téliano

Urgent : l’artiste guinéen Soul Bang’s interpellé par la police sénégalaise, son passeport et celui de son épouse saisis

En compagnie de son épouse Manamba Kanté, l’artiste guinéen Soul Bang’s a été brièvement interpellé ce dimanche, 18 février par la police sénégalaise qui a saisi leurs passeports. Dans un live auquel s’est livré l’artiste, il a été amené de force dans une chambre par la police.

Aux dires de l’artiste très en colère, ce n’est pas une première : « Je suis au Sénégal, je suis saisi par la police, ils sont en train de me tabasser ici. Toutes les fois ça se passe comme ça au Sénégal, je suis là avec ma femme ils sont en train de nous maltraiter. Toutes les fois qu’on vient au Sénégal, on se fout de nous. A un moment donné, il faut arrêter, traitez des gens comme des êtres humains. Maintenant que j’ai pris le téléphone pour me faire filmer ils m’ont sorti de la salle », a-t-il dénoncé.

Pour l’heure, nous ignorons les raisons qui ont poussé la police sénégalaise à agir de la sorte. D’ailleurs, apprend-on, le live de l’artiste a été coupé de force par des agents de l’aéroport.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que la police sénégalaise de l’aéroport se livre à un tel acte vis-à-vis des étrangers. Kadi Diop, une autre artiste guinéenne avait été victime de la même chose le 18 janvier 2023.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Franwalia ( Siguiri ): les femmes massivement mobilisées pour incinérer les foulards de leur marabout prédicateur
Laisser une réponse
Share to...