Sélectionné pour vous :  Gaoual interdit dans une Mosquée aux États-Unis : « Les égarements d’un individu ne nous concernent pas, L’UFDG n’est pas la ligue islamique » (Cellou Baldé)

Stade du 28 septembre : quelques jours après le sinistre de Kaloum, l’élan de solidarité se renforce davantage

Deux jours après la fermeture de la Mosquée Fayçal par les autorités, le nouveau site aménagé au stade du 28 septembre de Conakry, ne désemplit pas. Des autorités de la transition, des anonymes, tous se relaient au niveau de ce site pour exprimer leur solidarité aux sinistrés. Des vivres et non vivres y sont apportés et transférés au gouvernorat de la ville de Conakry pour remettre aux ayants droits. Pilotées par l’Agence nationale de gestion des urgences et catastrophes humanitaires (ANGUCH), sous la coordination de la porte-parole du CNRD et de la Gouverneure de la ville de Conakry, les opérations se déroulent sous la supervision de plusieurs agences et organisations humanitaires.

Ce vendredi, 22 décembre 2023, quelques structures ont appuyé l’État en termes d’assainissement. Moustapha Soumah, chef service d’assainissement et gestion des déchets de la commune de Kaloum est revenu sur le bien-fondé de cette action :

« Depuis la catastrophe qui s’est passée à Kaloum, nous services d’assainissement, avons toujours été sur le terrain pour nettoyer les dégâts causés par cette catastrophe. Aujourd’hui, on a décidé de venir sur le site qui abrite les denrées des sinistrés. C’est pourquoi ce matin en collaboration avec la coordination nationale des acteurs d’assainissement, on a décidé de venir assainir ce site là. C’est pourquoi nous sommes en grand nombre, tous réunis derrière la commune. C’est un kit d’assainissement qui permet à l’équipe qui va rester ici d’assainir le site tous les jours parce que c’est là où il y a les denrées », nous-a-t-il confié.

Quant au directeur général de l’ANGUCH Lancei Touré, il a remercié les donateurs avant de les rassurer que les équipements d’assainissement seront utilisés à bon escient :

Sélectionné pour vous :  CRIEF : l'affaire Diouldé Diallo, ex DG de la SEG et son comptable reportée à la demande des parties au procès

« Nous disons merci aux donateurs, ce n’est pas la quantité qui compte mais la volonté. C’est par la volonté que vous pouvez aider le gouvernement guinéen. Encore une fois une équipe sera là pour faire l’inventaire et vous donner un bordereau de réception. Nous allons les utiliser à bon escient pour assainir le coin. Merci à toute l’équipe », a-t-il déclaré.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, de nombreux anonymes apportent encore de l’aide aux sinistrés.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...