Sélectionné pour vous :  Sidya Touré envoie un message à la junte guinéenne : « La discussion doit revenir, le dialogue c’est l’arme des forts »

TPI de Mamou : Oumar Diallo passe le témoin à Abdoulaye Morlaye Soumah 

Après avoir passé plus de deux ans à la tête du tribunal de première instance de Mamou, Oumar Diallo le tout nouveau président de la chambre civile à la Cour d’appel de Conakry passe désormais la main à Abdoulaye Morlaye Soumah à la tête du TPI de la ville carrefour. Cette cérémonie de passation  a connu la présence des autorités locales, ainsi que les représentants des familles de ces deux magistrats.

« C’est avec une certaine émotion que je me tiens aujourd’hui devant vous ( les populations de Mamou) pour marquer la fin de mon mandat en qualité de président du tribunal de première instance de Mamou. Mon temps en tant que président du tribunal de première instance a été marqué par des relations humaines précises que j’ai nouées avec des personnes qui ont des valeurs et des vertus extraordinaires qui continueront à m’inspirer. Je ne pleure pas parce que je quitte Mamou. Mais je pleure parce que j’ai eu des relations humaines solides à Mamou », a souligné Oumar Diallo.

Dans son discours de circonstance, Abdoulaye Morlaye Soumah, le président entrant qui était jusque-là conseiller à la cour d’Appel de kankan, a loué les efforts de son prédécesseur avant de tendre la main aux citoyens de la ville carrefour pour l’atteinte des effectifs.

« En prenant les rênes du tribunal de première instance de Mamou, je mesure l’ampleur des tâches qui m’attendent. C’est pourquoi vous me permettez de louer les efforts consentis par mon prédécesseur, monsieur Oumar Diallo pour tout le travail abattu au sein de cette juridiction. L’objectif visé est de faire une bonne administration de la justice. Pour ce faire, je serai le garant de cette mission. Pour terminer, je reste disponible et la porte du tribunal de première instance de Mamou est accessible à tous. C’est pourquoi je fais une main tendue à tout le monde pour une bonne marche de la justice », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Kankan : le directeur régional de l'information et de la communication fait le bilan de sa première année de gestion

Prenant la parole au nom du gouverneur de la région, Le directeur de cabinet du gouvernorat de Mamou a fait  une mise  au point.

« Monsieur le président sortant, vous vous êtes implanté dans le coeur des citoyens de Mamou. Vous quittez aujourd’hui avec le sentiment du devoir accompli. Nos bénédictions vous accompagneront. Monsieur le président entrant, je vous ai connu à kankan. Je sais que vous ferez oublier un peu le président sortant par les populations de Mamou. Soyez seulement persévérant comme vous l’avez toujours été « , a-t-il lancé.

À préciser qu’à l’image du président sortant, plusieurs autres cadres du TPI de Mamou ont été mutés  et remplacés. C’est le cas notamment des juges d’instruction, du chef de greffe et le 2ème substitut du procureur.

 

Mamou, Saidou Kourouma pour Siaminfo.com

Laisser une réponse
Share to...