Sélectionné pour vous :  Célébration de la journée mondiale de l’eau à Labé : le directeur régional de la SEG alerte sur les dangers

Transition : Oyé Béavogui appelle le CNRD au respect de l’accord signé avec la CEDEAO

L’actualité sociopolitique guinéenne reste aussi dominée par l’annonce du Premier ministre Bah Oury relative au glissement du chronogramme de la transition jusqu’en 2025. Certains acteurs politiques continuent de s’opposer catégoriquement à cette volonté. Parmi eux, le secrétaire général par intérim du PDG RDA.

Oyé Béavogui que nous avons interrogé ce lundi, 25 mars rappelle au CNRD et à son gouvernement que la transition guinéenne en cours va arriver à terme à partir du 31 décembre 2024. Il demande à cet effet aux autorités militaires de veiller à ce que l’accord signé entre la CEDEAO et le CNRD soit respecté à la lettre. Ce, dit-il, afin d’éviter des frustrations au sein de classe sociopolitique guinéenne.

« C’est que, nous disons simplement que des principes du cadre de dialogue soient respectés. Voilà notre détermination, notre conviction et notre engagement. Vous savez que l’on s’est réservé de faire tout commentaire sur la composition de ce gouvernement d’autant plus que le premier ministre qui est le chef de ce gouvernement n’a pas été un choix idéal. Ce que nous demandons, que les accords du cadre de dialogue et l’accord dynamique entre la CEDEAO et la Guinée soient respectés. Et qu’ils fassent (les autorités)en sorte que le chrogramme conformément aux engagements du CNRD liés aux 24 mois soit respecté plus tard à la fin du mois de décembre 2024. Parce que nous avons été signataires de cet accord, et puisque nous sommes aussi responsables de cette situation, nous avons l’obligation patriotique, l’obligation militante de pouvoir prendre nos responsabilités afin d’alerter le peuple de Guinée et l’opinion internationale sur ce qui risquerait de venir en cas de violation flagrante de ces accords », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Résultats de l'évaluation des ministres : "Doumbouya doit savoir que ce gouvernement là ne le mènera pas à bon port" (Balaya Diallo)

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...