Sélectionné pour vous :  Pour pactiser avec le diable, la HAC va plus loin encore (Souleymane Souza Konaté)

Une fille de 11 ans vi0lée et tuée à Dubréka : « Le sang coulait partout, même dans la partie intime », temoigne un proche

Le phénomène de viol en Guinée est loin de connaître son épilogue. Selon nos informations, l’acte s’est produit en pleine journée entre 14h et 15h à Kagbélen, dans la préfecture de Dubréka. Oumou Sylla, c’est le nom de la victime qui a été arrachée à l’affection de ses parents dans une maison inachevée, où elle a été violée puis tuée par ses agresseurs.

Selon le témoignage d’un proche de la victime, les bourreaux ont profité d’une occasion pour commettre leur forfaiture :

« Avant l’acte, la fille était chargée d’une commission pour aller faire un transfert et acheter un caoutchouc, puisqu’elle devrait se déplacer aujourd’hui pour le village. Au retour, des jeunes inconnus l’ont attrapée pour l’envoyer dans une maison inachevée, où elle a été violée. Par la suite, ils ont cassé un de ses bras et le sang coulait partout, même dans la partie intime. Après ce drame, il y a eu la gendarmerie, la police et les sapeurs pompiers qui se sont présentés avec les médecins légistes. C’est ainsi qu’à travers l’OPROGEM, le corps a été envoyé à l’hôpital Ignace Deen pour l’autopsie. C’est ce matin là que son père adoptif s’est rendu à Ignace Deen. La fille qui a été violée et tuée, avait 11 ans et passait pour la 3ème année dans une école primaire ici dans la commune de Dubréka », a fait savoir Yacouba Bah sur la radio Espace.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Marcel sur la plainte de Dadis contre lui : « C'est pour ne pas que je relate ce qu'ils ont planifié et faire exécuter par leur propre garde parallèle »
Laisser une réponse
Share to...