Sélectionné pour vous :  Labé : à cause d'une panne technique, la radio rurale de Koubia n’émet plus

Aménagement d’une station de stockage et de traitement des déchets liquides à Labé: « On est à 98 % des activités réalisées » (Maire)

Cela fait pratiquement une année que les citoyens de la commune urbaine de Labé et environs ont du mal à se débarrasser des déchets liquides. Même si au départ, la commune urbaine de Pita avait officiellement affiché son intention d’aider sa voisine de Labé, certains citoyens de Pita s’étaient opposés à cette décision. Et, c’est suite à ce malentendu que les autorités communales de Labé ont identifié un domaine à Tchalakoun pour le stockage et le traitement des déchets liquides.

Quelques mois après le démarrage des travaux de construction de cette fosse devant servir de dépotoir de ces déchets liquides , les ouvriers ont procédé au coulage de la dalle jeudi, 25 janvier 2024.

Interrogé par le correspondant de siaminfos.com, le maire de la commune urbaine de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo est revenu sur l’état d’avancement des travaux.

« Je rappelle que le problème de vidange de toilettes publiques était devenu un problème vraiment très épineux pour l’ensemble des citoyens de Labé. Donc, la commune de Labé a entrepris l’aménagement d’une station de stockage et de traitement sur le site de Tchalakoum. Ce jeudi 25 janvier 2024, nous avons procédé au coulage de la dalle et on est à 98 % des activités réalisées. Je peux dire que dans deux semaines, nous allons mettre la fosse septique à la disposition des populations de Labé. Ainsi, le marché central, la grande Mosquée de Labé et même les privés auront un ouf de soulagement parce que la capacité est suffisante », a-t-il expliqué avant de continuer:

Sélectionné pour vous :  Division au sein de l’armée guinéenne ? : « Sadiba n’est que le prélude, car un autre…pourrait bientôt avoir lieu » (Badra Koné)

« On travaille avec des partenaires et d’ailleurs la commune compte acheter par nos moyens un camion vidangeur. Nous avons aussi eu des promesses de certaines personnalités du fait que nous avons réussi à aménager la station. Il faut aussi rappeler que c’est une source de recette de la commune et l’objectif, c’est pas seulement de vider les toilettes. C’est pourquoi nous comptons mettre tous les moyens pour que la commune ait son propre camion vidangeur », a-t-il martelé.

A signaler que le coût de ce projet est pour l’heure estimé à environ 300 millions de francs guinéens.

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...