Sélectionné pour vous :  Général Amara Camara aux émissaires malien et burkinabé : « La liberté de la presse est une réalité en Guinée »

An 65 de l’armée guinéenne : près de 9 000 militaires en formation dont 700 à l’extérieur

Après la célébration de l’indépendance de la Guinée le 2 octobre 2023, l’armée guinéenne fête ce 2 novembre courant, ses 65 ans d’existence. En prélude à cette célébration, le ministre d’État guinéen à la Défense Nationale, a pris la parole mercredi soir, 25 octobre 2023, pour faire l’état des lieux. Le général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara s’est réjoui des progrès réalisés sous le CNRD.

L’ancien ambassadeur de la Guinée à Cuba a dévoilé le nombre de militaires en formation : « A date, environ 700 militaires sont en formation dans les pays amis, et près de 8 000 dans les écoles et centres de formations sur le territoire national. En tenant compte de la réorganisation géopolitique des unités en fonction des nouvelles menace, et pour compenser les départs à la retraite, des jeunes nouvellement recrutés sont en cours de formation de commune de base dans les centres d’instruction du pays. Deux ans seulement après, on est en droit de se réjouir des grands progrès qui s’opèrent dans tous les compartiments de l’armée guinéenne, grâce à la vision clairvoyante du président de la transition, chef de l’État, chef suprême des armées. Le peuple a besoin de connaître, d’apprécier et s’approprier de la manière dont nous accomplissons la mission qu’il nous confiée. C’est cette redevabilité qui fait de l’armée guinéenne une véritable armée nation », a-t-il martelé avant de poursuivre :

« C’est pourquoi cette année nous célébrons le 65e anniversaire de notre armée sous le thème ‘’notre nation, notre raison d’être’’. Cet exercice d’échange a l’avantage de nous permettre de mesurer l’ensemble du chemin parcouru, de capitaliser les acquis, de cerner les faiblesses à corriger, et les nouvelles perspectives à affronter avec plus de détermination. Ceci permettra de faire de notre armée, dans les meilleurs délais, l’institution de défense qu’il faut à notre pays en ces moments où les forces de mal font planer l’insécurité sur tous les pays du monde », a-t-il déclaré.

Sélectionné pour vous :  Bouréboukaria (Siguiri ): un jeune orpailleur âgé d'une quarantaine d'années retrouvé mort dans les toilettes

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...