Sélectionné pour vous :  Kankan : la coordination régionale du RPG AEC réagit à la marche de soutien au CNRD

Barrages hydroélectriques en Guinée : la junte mise sur le massif du Fouta Djallon pour améliorer la desserte en électricité

Depuis l’incendie survenu au dépôt d’hydrocarbures de Kaloum en décembre dernier en Guinée, la desserte en électricité connaît des perturbations sans précédent. En dépit de cela, les autorités pointent du doigt également la baisse du niveau d’eau dans les barrages. Même si le Premier ministre a annoncé récemment que le pays entend se diriger vers l’énergie solaire dans les mois à venir, la valorisation du massif du Fouta Djallon semble être une seconde option pour améliorer la desserte.

 

Le sujet a fait l’objet d’une rencontre entre le ministre guinéen du Plan et quelques acteurs étrangers : « Dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, le ministre du Plan et de la Coopération Internationale, M. Ismael NABE, accompagné de la ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables ainsi que de cadres de son département, a reçu une délégation mixte de la FAO, du secrétariat central des Nations Unies pour le Développement du Sahel (UNISS) et de la CEDEAO », rapporte le service de communication dudit département avant de poursuivre :

 

« L’objectif principal de cette rencontre était de plaider en faveur du massif du Fouta Djallon pour la valorisation des ressources naturelles et de l’eau. Les discussions ont porté sur la protection du massif du Fouta Djallon, qui constitue la source de plusieurs grands fleuves en Afrique de l’Ouest, notamment la Gambie, le Niger et le Sénégal. Le ministre Ismaël Nabé a souligné dans son intervention l’impact des activités humaines sur la nature, en particulier sur le massif du Fouta Djallon, qui est dans un état de dégradation avancé. Il a insisté sur l’importance cruciale de cette mission pour le pays, en évoquant notamment les barrages hydroélectriques en Guinée, qui peinent à fonctionner pendant la saison sèche. »

Sélectionné pour vous :  Guinée : un agent de l’État soupçonné de détenir à lui seul 45 matricules, selon le ministre du Travail

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com

Laisser une réponse
Share to...