Sélectionné pour vous :  Grève générale et illimitée du mouvement syndical guinéen : Bah Oury s'oppose à la décision

Boké: le discours du colonel Mamadi Doumbouya divise des citoyens de la ville

Pour sa toute première fois, le colonel Mamadi Doumbouya, a prononcé ce jeudi, 21 septembre 2023 à New York son discours à la prestigieuse tribune des Nations Unies à l’occasion de la 78ème Assemblée générale de l’Institution. Durant une vingtaine de minutes, le dirigeant guinéen s’est tout d’abord évertué à rappeler les raisons qui lui ont poussé à prendre le pouvoir, sa vision pour le bien-être de son pays avant de tacler les grandes puissances occidentales ainsi que la CEDEAO

Cette allocution du dirigeant guinéen du haut de la tribune des Nations-Unies est largement commentée dans les bars cafés et autres espaces publics de la ville de Boké. Balla Mansaré, activiste de la société civile de Boké fait partie de ceux qui pensent que les propos tenus par le colonel Mamadi Doumbouya doivent interpeller tous les Africains à regarder dans le même sens.

« J’ai écouté un Monsieur libre dans sa tête, fier d’être Africain, convaincu que l’Afrique peut se développer grâce à ses fils et filles. Et je crois qu’on peut se féliciter d’avoir un homme capable de dire haut ce que les autres pensent tout bas. Son discours doit être une source d’inspiration pour tout un chacun », se réjouit Balla Mansaré.

Le même son de cloche chez RICHARD TEA qui se dit également satisfait de ce discours de l’homme du 05 septembre 2021.

« J’ai scruté l’allocution du dirigeant guinéen avec intérêt. Quand il a taclé les grandes puissances et la CEDEAO, j’ai su que cet homme veut changer la donne et il a raison de rappeler à l’ordre tous ceux qui croient que nous devons rester sous leur domination. C’est un discours d’espoir, panafricaniste et rêveur », confie le jeune.

Sélectionné pour vous :  Fin du repos biologique des massifs forestiers: "Le repos biologique n'a pas été respecté", selon le président de la filière bois

Contrairement à ses prédécesseurs, cet autre acteur de la société civile de Boké semble n’avoir pas été convaincu par Mamadi Doumbouya.

« J’attendais plutôt un discours axé sur le dialogue politique déjà au point mort depuis un certain temps dans le pays. Un discours de vérité mettant un accent particulier sur le retour rapide à un civil au pouvoir. J’ai été écœuré de constater que rien de tout ça ne préoccupe ce militaire qui à mon avis, ne veut pas quitter trop tôt la tête de la Guinée » déplore OusmaneChérif.

 

Boké, Bailo Bah pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...