Sélectionné pour vous :  Guinée : la troisième évaluation de la performance des ministères lancée par le Premier ministre 

Création de nouvelles communes urbaines et rurales : ce qu’en dit Lansana Kouyaté

Le président du parti de l’Espoir pour le développement national a donné son avis sur le projet de loi portant création des communes urbaines dans le grand Conakry et de sept communes rurales à l’intérieur du pays. A la faveur de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti tenue ce samedi, 20 janvier 2024 au quartier Ratoma, Lansana Kouyaté a dit que cette initiative du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation vient à point nommé.

Pour le président du PEDN, ce projet de loi déjà adopté par les conseillers nationaux est d’une importance capitale dans le cadre de la bonne gestion administrative de notre pays. Ce projet dit-il, va permettre aux administrateurs de se rapprocher davantage au peuple.

« Parlant de redécoupage des communes, Matoto aura trois communes, Ratoma, trois communes, en tout cas pour ce qui concerne la ville de Conakry et dans les environs de Conakry il y en a. D’aucuns se diront, est-ce que c’est nécessaire ? Oui c’est nécessaire. Parce que le pays pour être bien dirigé, il ne faut pas seulement la reconstruction administrative, mais il faut surtout que l’administration se rapproche des citoyens. C’est pourquoi c’est normal. Est-ce le bon moment ? Oui! Parce que si nous voulons les élections claires et transparentes, il faut ce redécoupage… Aujourd’hui donc avec ce redécoupage ici à Conakry et à l’intérieur du pays, on va avoir plus de clarté pour ceux qui ont déjà une identité nationale. Ce n’est pas seulement la carte d’identité », a-t-il laissé entendre.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Récurrence des remous à Boffa : la société Chalco Guinea Company met au chômage technique plus de 800 employés
Laisser une réponse
Share to...