Sélectionné pour vous :  Kankan : La Ligue Régionale des Consommateurs fustige la hausse du prix des denrées alimentaires

Mandiana : Deux jeunes d’une même famille, âgés respectivement de 4 et 3 ans, retrouvés m0rts dans une mine d’or

Portés disparus depuis maintenant un mois, les frères Mamoudou Condé et Toumboutou Condé, âgés respectivement de 4 et 3 ans, ont été retrouvés morts ce lundi 29 janvier 2024 dans une mine. Le drame s’est produit au quartier Oudiala, relevant de la commune urbaine de Mandiana.

Au micro de notre correspondant régional, Ousmane Diallo, chef de quartier d’Oudiala a expliqué les circonstances de la découverte de ces deux corps.

« Ça fait longtemps que ces enfants étaient recherchés. Leurs parents sont même allés jusqu’au Mali à leur recherche. Mais c’est ce lundi matin que les administrateurs des mines, les tomboloma (sécurité), ont découvert leurs corps alors qu’ils étaient en train de défricher notre mine d’or pour éviter que des animaux ou des humains ne tombent dedans. Les corps étaient en état de décomposition. Ils ont été aussitôt enterrés en présence des autorités », a-t-il indiqué.

Profondément touchée par cette tragédie, la directrice préfectorale de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, Tenin Koulibaly, a saisi l’occasion pour inviter les parents travaillant dans les mines à redoubler de vigilance.

« C’est vraiment dommage de voir ces enfants perdre la vie de cette manière choquante. Ici à Mandiana, les femmes qui vont travailler dans les mines artisanales partent toujours avec leurs enfants qu’elles abandonnent à eux-mêmes pour se lancer à la recherche de l’or. Parfois, les enfants peuvent rester seuls pendant des heures sans protection, c’est vraiment déplorable. Il faut que les femmes prennent conscience de cela, car nous continuons à retrouver les corps, surtout ceux des enfants, chaque fois dans les mines. Nous allons prendre des mesures pour éviter que de telles tragédies ne se reproduisent à Mandiana », a-t-elle souligné.

Sélectionné pour vous :  Visite de Diomaye Faye en Guinée : la menace terroriste abordée par le Général Doumbouya et son hôte 

Pour l’heure, les causes de la mort de ces deux jeunes restent encore non élucidées, d’où la volonté des autorités locales en collaboration avec la justice, de faire toute la lumière sur cette affaire qui met en évidence l’ampleur de l’insécurité dans les zones minières.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...