Sélectionné pour vous :  Conakry: le RPG arc-en-ciel condamne la violence dont les journalistes ont été victimes lors de leur manifestation

Dr Fodé Oussou aux Forces Vives de Guinée : « Nous devons nous lever pour aller vers les autres partis politiques… »

Le vice-président chargé des affaires sociales et juridiques de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) prône à nouveau l’union entre la classe politique guinéenne. A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti tenue ce samedi, 18 novembre 2023, Dr Fodé Oussou Fofana a réitéré son appel à l’endroit des autres partis politiques pour, dit-il, mettre le pays au dessus de ce qui les divise.

« Nous devons aller vers les autres partis politiques pour qu’ils comprennent que ce que nous souhaiterions, c’est le bien de la Guinée. Ce que nous souhaitons, qu’on soit ensemble. Personne ne sait qui doit être président. L’essentiel, que celui qui doit être président soit capable de composer avec tous les partis politiques pour faire sortir ce pays de la misère », a-t-il laissé entendre.

Pour le vice-président de l’UFDG, il est temps que l’humiliation des cadres guinéens cesse dans le pays. Mais cela passe par l’union et le rassemblement de la classe politique, dit-il.

« Nous devons nous lever pour que l’humiliation cesse dans ce pays. Nous devons nous battre pour que les Guinéens ne soient pas humiliés. Quelle que soit la faute d’un homme, quand tu as été président de l’Assemblée nationale de ton pays, on doit tenir compte non pas de ton nom de famille mais du poste que tu as occupé. On ne doit pas t’humilier. Quand tu as été Premier ministre, on ne doit pas t’humilier. Quand tu as été président de la République, tu ne dois être humilié. Quand les gens ont été présidents d’institutions, on ne doit pas les humilier », a-t-il déclaré, avant de poursuivre :

Sélectionné pour vous :  Conakry: le RPG arc-en-ciel condamne la violence dont les journalistes ont été victimes lors de leur manifestation

« Chers frères des forces vives, levons-nous. Allons-y vers les autres, il est temps qu’on se retrouve pour faire un mémorandum, aller le déposer à qui de droit. Allons voir le Colonel Mamadi Doumbouya, c’est un Guinéen comme nous, allons le voir pour dire ce que nous pensons de la Guinée. Il faut qu’on sorte de cette situation de peur, cette situation d’injustice, cette situation d’arbitraire, parce que la Guinée nous appartient », a invité Dr Fodé Oussou Fofana.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...