Sélectionné pour vous :  Boycott du procès du 28 septembre par les avocats : « Je ne pouvais jamais m'attendre que cela puisse arriver » (AVIPA)

Examens nationaux : « Les caméras seront expérimentées dans les centres à haut risque », persiste Guillaume Hawing

Les examens nationaux de cette année, se tiendront sous une surveillance particulière, du jamais vu dans le pays, car pour la première fois, les caméras de surveillance seront expérimentées dans les centres d’examen à haut risque. Le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a encore évoqué ce sujet lors de sa rencontre avec les chefs de centres.

En ce qui concerne les caméras de surveillance, Guillaume Hawing est ferme là-dessus. Selon lui, elles seront bien expérimentées cette année, mais uniquement dans les centres d’examen où il y a un très grand nombre de candidats. Le ministre insiste sur cette précision pour éclairer la lanterne de l’opinion publique.

<< Je le dis, les caméras seront expérimentées dans les centres. Je parle avec précision, les caméras seront expérimentées cette année dans les centres. Nous l’avons dit et nous allons le faire. Les centres à haut risque, c’est comme ça nous les avons appelés. Les centres de très grand effectif, nous allons installer les caméras. Et ça sera progressif. C’est un processus de programme continu. Donc, les caméras que nous avons cette année, nous allons les expérimenter dans les centres à haut risque>>, a-t-il précisé.

D’ores et déjà, ces caméras de surveillance sont installées dans certains de ces centres appelés de haut risque. Par ailleurs, les examens nationaux session 2023, démarreront le 05 juin prochain sur l’ensemble du territoire national.

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Boycott du procès du 28 septembre par les avocats : « Je ne pouvais jamais m'attendre que cela puisse arriver » (AVIPA)
Laisser une réponse
Share to...