Sélectionné pour vous :  Enco5 : Un incendie ravage plusieurs conteneurs 

Fête du 08 mars à Labé : les femmes plaident pour leur autonomisation

A l’instar des autres femmes du pays, celles de Labé ont célébré ce vendredi, 8 mars 2024, la journée internationale des droits des femmes. C’est l’amphithéâtre ENI- CFP de Labé qui a servi de cadre à cette célébration. Le thème retenu cette année est « Acelerer la réalisation de l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et filles, en luttant contre la pauvreté et en renforcement les Institutions et le financement dans une perspective de genre ». Dans son discours de circonstance, Fatoumata Diakité, Inspectrice régionale de l’action sociale, de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables a tenu d’abord à réitérer toute sa compassion pour les victimes du principal dépôt d’hydrocarbures à Kaloum.

« Comme vous le savez, notre pays célèbre cette journée dans un contexte particulier lié à l’incendie du dépôt central des hydrocarbures de Kaloum, qui a entraîné des cas de morts d’hommes et de destruction d’édifices privés et publics. Je profite de cette occasion pour encore exprimer toute ma compassion aux victimes de ce drame. Braves femmes de Labé, levons nous ensemble pour unir notre intelligence, notre force et notre engagement pour faire face aux défis qui nous interpellent afin de participer efficacement au développement socio-économique de notre nation », a-t-elle martelé.

Poursuivant, l’Inspectrice régionale de l’action sociale, de la promotion féminine a, au nom des femmes de sa juridiction, plaidé pour leur autonomisation.

« Je suis pleinement consciente des défis que pose la pauvreté en particulier pour les femmes et les filles, et de l’urgence de les autonomiser pour rompre ce cycle persistant. Pour atteindre cet objectif, nous devons intensifier nos efforts pour renforcer nos Institutions et mobiliser les ressources financières nécessaires. Cela implique une adoption de politique et un programme concret garantissant l’accès équitable des filles à l’éducation, à la santé, à l’emploi et à la participation politique et économique. L’autonomisation des femmes est un enjeu crucial dans le développement de notre nation. Chez nous, du point de vue démographique, les femmes constituent plus de la moitié de la population et leur autonomisation est synonyme de réduction de la pauvreté. Et pourtant, elles font face à de nombreux obstacles qui freinent la réalisation de leurs potentiels. Nous femmes de Labé, éprouvons des préoccupations qui sont d’ordre judiciaire d’une part et nous plaidons d’autre part pour que des mesures concrètes soient mises en place afin de favoriser l’autonomisation des femmes comme: réserver des quotas dans les marchés publics, développer des politiques fiscales et incitatives pour les femmes entrepreneures et intégrer l’éducation à l’égalité des sexes dans les programmes scolaires. Monsieur le Gouverneur, nous avons des femmes au nombre de 12 en situation de détention à la maison centrale de Labé. Cependant, monsieur le Gouverneur, nous sollicitons auprès de vous que ces détenues qui ne sont un danger pour la société puissent bénéficier de votre clémence afin qu’elles aient accès aux mêmes opportunités socio-économiques que les hommes. En cette journée, je réaffirme mon engagement à faire progresser et à faire respecter les droits des femmes et des filles dans la région de Labé », a-t-elle promis.

Sélectionné pour vous :  Enco5 : Un incendie ravage plusieurs conteneurs 

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...