Sélectionné pour vous :  Série de manifestations des Forces Vives de Guinée : « J’ai échangé avec Alpha Condé aujourd’hui » (Karamo Nabé)

Fodé Baldé : « A l’UFR, il est impossible que les élections soient organisées par le MATD »

L’Union des forces républicaines (UFR), a tenu ce samedi, 11 novembre 2023 son assemblée générale hebdomadaire à son siège situé dans la commune de Matam. Parmi les points à l’ordre du jour, l’organisation des élections futures confiée au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Le parti de Sidya Touré s’oppose à cette décision du président de la transition.

A en croire le responsable de la communication digitale de ce parti, la loi qui encadre la CENI est une loi organique. Selon Fodé Baldé, il n’en est pas question que cette loi soit abrogée par un décret comme le prétend le président de la transition dans son décret pris à cet effet en 2022.

« A l’UFR il n’y a pas de débat, il est impossible que les élections soient organisées par le MATD par la simple raison qu’il a fait preuve de partialité. Quelqu’un a fait l’historique pour dire pourquoi à l’époque, les élections étaient organisées par le ministère, parce qu’il y avait un parti unique. Peut-être, c’était une élection de fable pour permettre aux observateurs internationaux qu’il y a eu une élection en Guinée. Sinon, il n’en est pas une. Aujourd’hui, il s’agit pour nous de comprendre est-ce que les gens qui n’ont pas respecté leur engagement du 05 septembre, peuvent sortir les vrais résultats des urnes ? Nous disons non. Un décret ne peut pas abroger une loi organique, c’est impossible, en tout cas dans un pays où les gens réfléchissent très bien. Alors qu’il y a une loi qui encadre la CENI, un décret a été pris en fin 2022 par le colonel Mamadi Doumbouya pour confier l’organisation des élections à la direction politique et électorale du ministère de l’administration du Territoire et de la Décentralisation, nous disons non », a-t-il martelé avec un ton ferme.

Sélectionné pour vous :  27% de réussite au Bac : "Est-ce que le MEPU-A a su sauver sa face pour ne pas ternir son image?", s'interroge un syndicaliste

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...