Sélectionné pour vous :  Palais Mohamed V : les administrateurs territoriaux reçus par le colonel Doumbouya

Kaloum: des femmes bloquent l’accès au centre-ville et posent plusieurs exigences au gouvernement 

Dans la matinée de ce jeudi 01er  février 2024, des femmes de Coronthie 1 et 2 impactées par l’explosion du dépôt d’hydrocarbures étaient dans les rues de Kaloum pour dénoncer leur non prise en charge par l’État. Très en colère, elles ont barricadé les axes routiers qui mènent au centre-ville de Kaloum.

Dans une colère noire, une des manifestantes dénonce.

<< Après l’incendie au dépôt d’hydrocarbures nous avons vu des sacs de riz, de l’huile du sucre et autres mais on a rien eu sauf quand ils viennent parfois partager du pain aux enfants. Ceux qui ont eu des sacs de riz ne sont pas nombreux. Ils n’ont qu’à envoyer le riz et réparer nos maisons. Les dons en faveur de Coronthie on a rien vu pour le moment. Y a pas un pays limitrophe qui n’a pas fait de don à la Guinée, les opérateurs économiques, les artistes, les joueurs aussi. Il n’ont qu’à envoyer les dons pour qu’on puisse réparer nos maisons avant la saison pluvieuse », réclame cette manifestante avant de lancer un appel au président de la transition.

<< Dites au Général Mamadi Doumbouya qu’après l’incendie du dépôt d’hydrocarbures, il y a eu plusieurs recensements mais jusqu’à présent on a rien vu. Ils n’ont qu’à faire face aux femmes de Coronthie, nous souffrons et nous sommes fatiguées>>.
À travers des pancartes, les habitantes de Kaloum ont aussi demandé la libération de l’internet mais aussi des médias.


Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  BOKE/ Zoom sur le poste de santé de Bokariya qui manque presque de tout pour la prise en charge des malades
Laisser une réponse
Share to...