Sélectionné pour vous :  Alpha Oumar Sacko sur son arrestation : "Moi jusqu'ici, je ne sais pas ce pourquoi j'ai été arrêté. Je n'ai pas eu de plaignant, de convocation"

Kankan : des acteurs politiques réagissent à la dissolution du gouvernement guinéen de la transition 

Le gouvernement de la transition dirigé par Dr Bernard Goumou a été dissous ce lundi par le Général Mamadi Doumbouya, chef de la junte. Dans la ville natale de l’homme du 05 septembre, cette nouvelle est accueillie avec beaucoup d’enthousiasme. La plupart des acteurs politiques interrogés à ce sujet, y ont exprimé leur satisfaction. C’est le cas de Lanciné Condé du Bloc Libéral, qui estime que c’est une réponse à une attente de la population.

« La dissolution du gouvernement est une bonne nouvelle surprenante pour la population et c’est une réponse à l’attente de la population de nos jours. Parce que c’est un souhait qui a été exprimé par la population il y a très longtemps. Comme nous le savons, il y avait beaucoup de ministres incompétents dans ce gouvernement et beaucoup se sont hissés au rang de ministre avec de faux papiers, tout le monde en est informé. De plus, avec ce que traverse actuellement la population, cela montre à suffisance que le gouvernement ne fonctionnait pas correctement. Donc, si le président prend cette décision, c’est très salutaire pour nous. Nous espérons que les personnes qui les remplaceront et ceux qui seront reconduits seront des méritants, afin que la population soit soulagée dans la conduite de cette transition. Désormais, nous voudrions avoir un premier ministre politique pour pallier toutes les crises politiques et pour donner un nouvel élan à la transition », a confié Lanciné Condé du Bloc Libéral.

Abordant ce sujet avec beaucoup de réserves, Sory Sanoh du RPG Arc-en-ciel pense que seul le président est responsable de ses décisions. Mais, il a tout de même souhaité que des patriotes soient désormais nommés par le président de la transition.

Sélectionné pour vous :  Forte pluie sur Conakry : Au moins trois personnes ont perdu la vie

« Comme on le sait, nommer un ministre, démettre un ministre, tout cela relève de la discrétion du chef de l’État. Dissoudre un gouvernement, à commencer par le Premier ministre est également de sa discrétion. Maintenant, le motif de cette décision, peut-être est-ce lui seul qui le connaît. Quant à nous observateurs, je suppose qu’il n’a plus confiance, je ne dirai pas à tout le monde, mais pour trier, il faut d’abord démettre ceux qui sont mauvais, pour ramener ceux qui sont bons et laisser les mauvais ministres. Mais notre souhait est que Dieu fasse que des personnes patriotes, des personnes qui pensent à l’intérêt général du peuple plutôt qu’à leur propre intérêt, soient choisies. Des personnes qui veulent que cette transition se déroule très bien et qu’au bout du tunnel, rien de mauvais n’arrive », a-t-il lancé.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...