Sélectionné pour vous :  Guinée : vers la réforme du système éducatif par l’UNICEF

Kindia/ Fête de l’indépendance : les handicapés en colère contre les autorités pour « marginasisation et stigmatisation »

En marge de la célébration de l’an 65 de l’accession de la Guinée à l’indépendance, les handicapés de Kindia disent être marginalisés, minimisés et même stigmatisés par les autorités de la préfecture.

Selon Abdoulaye Momo Camara, Secrétaire administratif de l’association des personnes indicapés de Kindia,  leur couche sociale à été marginalisée à la place des Martyrs à l’occasion de la fête du 02 octobre. <<Nous avons répondu présent à la place des Martyrs à l’occasion des festivités du 2 octobre pour fêter comme tout autre guinéen, mais malheureusement nous avons été marginalisés, stigmatisés, ridiculisés par certains hommes en uniforme qui nous ont banalisé et même bousculé certains d’entre nous. Certaines femmes handicapées ont été même bousculé et tombé à terre. Vraiment c’est déplorable. Pourtant nous aussi on est guinéens comme les autres, ce n’est pas par ce que nous vivons avec un handicap qu’on doit être ridiculisés de la sorte. Pourtant les lois guinéennes disent que les indicapés doivent être protégés. Ces hommes en uniforme sont partis jusqu’à nous demander pourquoi nous sommes venus au défilé, ils nous demandent qui nous sommes ? C’est un manque de respect et de considération à notre égard. Mais ce n’est pas une première », a-t-il dénoncé avant de préciser que le Gouverneur de la région de Kindia s’inscrit depuis son installation dans cette logique de leur marginalisation.

« Le nouveau gouverneur de Kindia a été installé ici tout récemment, mais il a rencontré toutes les couches sociales de Kindia. Mais nous ça n’a pas été le cas chez nous. Il nous a jamais rencontré pour savoir quelles sont les difficultés que nous avons. Ce que nous demandons aux autorités c’est de nous respecter et assister. Nous sommes une structure organisée nous ne sommes pas que des mandiants sur la route, nous avons tous des métiers>>, lance le Secrétaire administratif de l’association des personnes indicapés de Kindia.

Sélectionné pour vous :  Guinée : l’expertise sénégalaise sollicitée dans la mise en place du Conseil national des jeunes

Cette couche vulnérable a besoin de l’attention et d’une considération de la part des autorités de Kindia ajoute Abdoulaye Momo Camara.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...