Sélectionné pour vous :  Dr Dansa sur le futur dépôt d’hydrocarbures à Mandiana : « Le projet sera sans doute réalisé d’ici la fin de l’année »

Labé : un homme d’une quarantaine d’années retrouvé mort dans un cours d’eau au quartier Daka

Le corps sans vie d’un homme âgé d’une quarantaine d’années a été découvert ce dimanche, 6 août 2023 sous un pont à Daka1, dans la commune urbaine de Labé. Selon nos informations, c’est un jeune garçon qui revenait d’un centre d’enseignement coranique qui a aperçu une partie de son corps qui flottait sur l’eau.

Informé de cette découverte macabre, le chef du secteur 2 du quartier Daka 1 s’est aussitôt rendu sur les lieux.

« J’étais couché à la maison, lorsque j’ai été appelé par un de mes citoyens pour m’informer qu’un corps sans vie a été découvert sous le pont de Daka 1, communement appelé pont Texas. Selon les informations, c’est des jeunes garçons qui ramassaient des ferrailles le long du cours d’eau qui ont été les premiers à faire cette découverte. Quand je suis venu, j’ai trouvé beaucoup de citoyens curieux qui étaient sur les lieux. Aussitôt, j’ai informé le chef de quartier, la croix rouge et les services de la protection civile, qui a leur tour, sont venus faire le constat. Et finalement, le corps a été repêché et déposé à la morgue de l’hôpital régional de Labé. La victime était torse nu. Il ne portait qu’un pantalon et des paires de chaussures. Sur les lieux, personne n’a pu le reconnaître. Seulement, il pourrait être âgé d’une quarantaine d’années « , a expliqué Sadiouma Sow.

Aux dernières nouvelles, on apprend que la victime du nom de Mamadou Saïdou Bah a été identifiée par ses parents. Rencontré à l’hôpital régional de Labé, un des membres de la famille a laissé entendre: « On s’est vu pour la dernière fois hier samedi à la maison. On s’est bien salué comme d’habitude. Et ce dimanche matin, moi j’étais parti chez mon oncle paternel pour une affaire sociale en famille. C’est de là-bas, que j’ai reçu un appel téléphonique m’informant qu’il y a eu découverte d’un corps sans vie à Daka, d’aller voir si ce n’est pas notre grand-frère. Et nous sommes venus à la morgue. Effectivement, c’est lui. Il s’appelle Mamadou Saïdou Bah, âgé d’une quarantaine d’années. Il est célibataire et sans enfant. Seulement, c’est quelqu’un qui est dans les vices et il peut sortir pendant des jours sans que personne n’ait ses nouvelles », témoigne Mamadou Yaya Bah, un des petits frères de la victime.

Sélectionné pour vous :  Propos consécutifs d'injures : Charles Wright ordonne des poursuites judiciaires contre l'artiste Jack Woumpack

Au moment où notre correspondant quittait l’hôpital régional de Labé, la famille s’apprêtait à récupérer le corps pour son inhumation.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...