Sélectionné pour vous :  Labé : un jeune conducteur de taxi-moto se donne la mo*rt par pens@ison dans sa chambre

Évaluation à mi-parcours des ministres : « Sur les 82 activités déclinées, nous avons réussi à réaliser 73…» (Guillaume Hawing)

Le passage des ministres de la République se poursuit devant les évaluateurs à la Primature. Après le ministre des Affaires Étrangères, c’est au tour du ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation de se prêter à cet exercice de redevabilité devant le Premier ministre, Chef du gouvernement.

Après plus d’une heure de tête-à-tête, Guillaume Hawing sort satisfait. Le Chef du département de l’éducation nationale dit avoir une « très bonne lecture » de cette évaluation à mi-parcours sur la réalisation des objectifs assignés à son département.

« Vous savez quand on travaille, il est normal qu’on soit évalué; qu’on sache qu’on a commencé où, on est à quel niveau, qu’est-ce qu’on est en train de faire, est-ce que ce qu’on est en train de faire est bon, est-ce que ce qu’on est en train de faire n’est pas bon. C’est un processus de rectification qui continue », a-t-il laissé entendre.

Dans sa communication, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a fait savoir que son département a réalisé près de 90% des activités qu’ils avaient définies dans le plan d’actions.

« Nous avons signé 72 contrats. Vingt-six (26) au niveau central et 46 au niveau déconcentré. Nous avons décliné les activités; nous avons 82 activités. Sur les 82 activités, nous avons réussi à réaliser 73, soit une amélioration de près de 90% d’activités réalisées. Donc dans l’ensemble, les choses se sont très bien passées. Et nous au ministère de l’Enseignement Pré-universitaire, nous sommes dans les évaluations; nous-mêmes, nous évaluons les élèves, nous évaluons les enseignants. Donc, c’est un très bon exercice pour nous et ça nous permet de nous remettre en cause, ça nous permet de continuer à mieux faire encore », a dit Guillaume Hawing.

Sélectionné pour vous :  Le procureur de la CPI soupçonné de vouloir influencer le procès du 28 septembre ? ces interrogations des avocats de la défense 

Avec le concours de tous les acteurs, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation promet de suivre cet élan afin de réaliser toutes les activités inscrites dans les objectifs globaux, les objectifs de réforme et les objectifs spécifiques du département.

 

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...