Sélectionné pour vous :  Le ministre Ousmane Gaoul en froid avec son secrétaire général ? : « Si un cadre ne m’obéit pas, je le sanctionne », prévient-il

Gestion administrative et financière sous l’ère CNRD : plus de 3 000 contrats signés en 2022 (Vérificateur général)

L’Inspection générale d’Etat (IGE) par le biais du Vérificateur général était devant la presse ce mercredi, 05 juillet 2023. Objectif, apporter quelques précisions sur le rapport synthèse 2022 des constatations et des recommandations relatives à la gouvernance administrative et financière transmis le 14 juin dernier au Chef de l’État.

Dans son intervention, Dr Joseph Togna Doré n’a pas manqué de déplorer l’interprétation que certains acteurs ont fait de ce rapport occasionnant des polémiques sur leur travail. Aux dires du Vérificateur général, ce rapport a été élaboré en 2022, mais couvre la gestion des périodes antérieures.

« A la compréhension de tout le monde, il est apparu que le rapport traite la période 2022. Non, le rapport a été élaboré sur les travaux effectués en 2022, mais il couvre les périodes antérieures de 2021, 2020, 2019 et voire même plus », a-t-il précisé.

Par rapport à la gestion sur l’exercice 2022, ajoute Dr Joseph Togna Doré, « le Chef de l’Etat a instruit l’IGE d’auditer tous les contrats signés en son temps. C’est une première. Il nous a dit : je veux voir clair. Auditez moi tous les contrats qui ont été signés en 2022 et dites moi comment ces contrats ont été exécutés. Au début, après l’inventaire, on avait pensé qu’ils étaient à 1200. Mais lorsque nous sommes allés sur le terrain, nous nous sommes aperçus qu’on était à plus de 3 000 contrats signés à auditer. C’est un travail colossal. Mais j’ai la fierté de vous dire que c’est travail est presque fini. Le Chef de l’État a commencé à recevoir les rapports. Et au moment venu, dans le prochain rapport sur l’état de la gouvernance, vous allez recevoir le contenu de la gestion sur la période 2022 », a rassuré le Vérificateur général.

Sélectionné pour vous :  Des étudiants fictifs à l'Université Kofi Annan ?: «Il n'y avait pratiquement pas d'indices pour poursuivre, mais...» (Aly Touré)

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...