Sélectionné pour vous :  Création d’un projet d’intérêt national à Boké : ce qu’il faut savoir au-delà de la passion (Par Abdoulaye Soumah)

Mali: découverte du corps en état de putréfaction d’un homme âgé de 43 ans

Un corps sans vie a été découvert dans l’après-midi de ce samedi, 16 septembre 2023 au quartier Mali 1, dans la commune urbaine de Mali. Selon nos informations, la victime a été portée disparue il y a au moins deux semaines avant que son corps ne soit découvert ce samedi non loin de la résidence du préfet de Mali. La victime Ibrahima Souaré était âgée de 43 ans, non mariée et accro à l’alcool, selon les témoignages de ses proches.

Interrogé, Souleymane Souaré, un de ses jeunes frères est revenu sur les circonstances de cette découverte.

« Il y a au moins une dizaine de jours depuis que nous sommes à la recherche de mon grand frère. On a même appelé à Telemelé ou un marabout nous a dit qu’il faudra tout faire pour le retrouver sinon son corps sans vie qu’on risque de trouver. Il nous a proposé des offrandes et nous avons fait comme il l’a dit. Ce samedi, un de mes frères m’a proposé qu’on aille le rechercher ensemble. Du coup nous sommes venus jusqu’à Madina Fass, dans un secteur. Mon compagnon a attiré mon attention sur la présence d’une odeur nauséabonde. On s’est dirigés vers cette maison inhabitée. Quand je suis rentré, j’ai appercu son corps dans une chambre et il était couché sur un matelas. Son corps était dans un état de putréfaction », a-t-il expliqué avant de poursuivre:

« Il sortait des fois pour brûler des pneus. Ensuite, il prend les fils pour les revendre afin de gagner de l’argent. Il voulait se marier mais vu qu’il était alcoolique, j’essayais à chaque fois de le dissuader pour abandonner l’alcool afin qu’on lui trouve une femme. Mais il n’avait pas voulu abandonner l’alcool finalement », a-t-il ajouté.
Aussitôt informés, les autorités communales, les services de sécurité et les membres de la société civile se sont rendus sur les lieux pour le constat. Mamadou Cellou Barry, un membre de la société civile témoigne :

Sélectionné pour vous :  Siguiri : un enfant de sept ans meurt par noyade au fleuve Niger

« Après les enquêtes, on s’est rendus compte qu’il s’agit d’un jeune du nom d’Ibrahima Souaré, âgé de 43 ans, originaire de Horé Thiangol. Il était surnommé Tempo et n’était pas atteint d’une dépression mentale », a-t-il précisé.

Aux dernières nouvelles, le corps du jeune à été rendu à la famille pour inhumation.

Bachir Diallo Labé pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...