Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites : les syndicalistes sont revenus à 40% comme revendications, le gouvernement toujours figé à sa position

Mamou: la tombe d’une femme profanée à Waka par des inconnus, son corps exhumé

C’est un autre fait insolite qui vient de se produire dans la commune urbaine de Mamou. La tombe d’une Dame du nom Maïmouna Diallo, âgée de 20 ans, décédée lors d’un accouchement mercredi dernier au centre de santé de Linsan, a été profanée jeudi par des inconnus, qui ont même exhumé son corps, a-t-on appris. L’acte s’est passé dans le district de Waka, un village situé entre la sous-préfecture de Tamagaly et celle de Konkouré.

Le vice-président de la délégation spéciale de Mamou a donné quelques détails sur ce fait qui dépasse considérablement le cadre ordinaire.

« Nous avons été informés qu’il y a une tombe qui a été ouverte hier nuit par des individus mal intentionnés, ils ont déterré le corps se trouvant à l’intérieur. C’est le corps de la Dame Maïmouna Diallo, qui a été enterré le mercredi. Hier matin, nous sommes venus trouver que la tombe est ouverte. Ceux qui ont exhumé le corps sont introuvables, mais ils ont laissé leurs outils ici dont la daba, une machette et un couvercle d’un gros récipient. Aucune partie du corps n’a été emportée, ni celle du linceul. Mais il semble bien que leur objectif était de retrancher le corps. Car, il y a 12 mètres entre la tombe et le corps. C’est vraiment regrettable », souligne Elhadj Kabinet Kaké

 

Mamou, Jacques Kamano pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Procès du 28 sept : les débats clôturés, le tribunal annonce la date du début des réquisitions et plaidoiries
Laisser une réponse
Share to...