Sélectionné pour vous :  Jour de manifestation des Forces Vives de Guinée: voici le visage du carrefour Cosa (constat)

Matchs amicaux du Syli: ce qui a manqué dans le jeu de l’équipe guinéenne, selon le consultant Thierno Saïdou Diakité

À l’occasion de la trêve internationale du mois d’octobre, le Syli national de Guinée a joué deux matchs amicaux contre la Guinée-Bissau et le Gabon les 13 et 17 courant. Si la Guinée a gagné le premier match sur le plus petit des scores 1-0, le second s’est soldé par un nul ouvert de 1-1.

Interrogé par un de nos reporters, le consultant sportif Thierno Saïdou Diakité, a dressé le bilan de ces deux sorties avant de révéler quelques défaillances techniques dans le jeu des joueurs guinéens.

« Au fil des deux matchs, j’ai constaté que les phases de transition étaient très lentes. C’est-à-dire que lorsque l’équipe avait la possession de balle, les attaques placées étaient très lentes. Il fallait jouer en première intention pour pouvoir désaxer le rideau défensif de l’adversaire. Chose qui n’a pas été le cas. Contre le Gabon, à la seconde période, y avait des passes répétées. Chose qui a permis aux Gabonais de se regrouper et de contrer les offensives du Syli National. L’axe central aussi a un problème, c’est ce qui a provoqué le penalty qui a amené l’égalisation des Gabonais », a martelé notre interlocuteur avant de poursuivre:

« On a du potentiel c’est vrai. Maintenant, il revient à Kaba Diawara de travailler sur l’aspect physique. Il faut que les joueurs puissent tenir au moins 120 minutes de jeu sur le terrain. Parce que le péché mignon du Syli national, c’est la gestion du dernier quart d’heure. Les 15 dernières minutes, nous sommes très bons généralement. Tous les entraîneurs qui se sont succédé n’ont pas pu corriger cette lacune », déclare Thierno Saïdou Diakité.

Sélectionné pour vous :  TPI de Kankan : les manifestants interpellés comparaissent à la barre

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...