Sélectionné pour vous :  Boké: Un accident de la circulation fait un mort et plusieurs blessés grave, à Malapouya

Mobilisation des recettes: ces révélations du maire de la commune de Matoto

Invité de l’assemblée générale Fouti-Lafidi dimanche, le maire de la commune de Matoto a saisi l’opportunité pour révéler les quelques exploits de sa commune en matière de mobilisation de recettes. A en croire Mamadouba Tos Camara, malgré les nombreuses difficultés auxquelles sa commune est confrontée actuellement, son équipe parvient à s’en sortir quand même.

Selon lui, « de 2020 jusqu’au moment où je vous parle, la commune n’est pas en possession de sa rétrocession par rapport aux extraits biométriques. Nous sommes à 135 000 extraits de naissance aujourd’hui. Ce qui peut aller jusqu’à plus de 2 milliards 500 millions de francs guinéens. Ça fait cinq ans que nous n’avons pas eu la contribution foncière unique et c’est un moyen qui peut faire bouger les lignes des collectivités locales. Ça fait trois ans que nous n’avons pas la taxe unique sur les véhicules. Jusqu’à la fin de l’année 2021, notre impôt mobilisait plus de 1 milliard 300 millions par an. Mais aujourd’hui, on n’a pas six millions de mobilisation parce que l’impôt n’est pas directement géré par la commune. L’hydrogène et la salubrité ne sont pas gérés par la commune. On a une rétrocession de 45%, 55%, c’est pour le gouvernorat, une compétence 100% communale », a fait remarquer le maire de Matoto.

Malgré les difficultés auxquelles se heurte l’équipe de Mamadou Tos Camara, elle arrive tout de même à faire des exploits dans certains services, dit le maire.

« Avant notre arrivée, le service de cadastre mobilisait 80 millions par an. Aujourd’hui, on est à près de 700 millions. Avant notre arrivée, le marché, c’était 480 millions. Aujourd’hui, on est à plus d’un milliard. L’état civil de la commune de Matoto avant notre arrivée, c’était environ 300 millions à part l’extrait de naissance. Je suis à environ 800 millions », révèle Mamadouba Tos Camara.

Sélectionné pour vous :  Réduction des partis politiques dans la nouvelle constitution: Makanera Kaké tire au bazooka sur Dr Dansa Kourouma

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...