Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites: les discussions entre mouvement syndical et partonat renvoyées en 2024

N’zérékoré : le Tribunal de première instance présente le bilan des activités réalisées en 2023

Le tribunal de première instance de N’zérékoré vient de tenir son assemblée générale annuelle. C’est pour faire le bilan des activités de l’année judiciaire écoulée et se pencher sur le nouvel exercice. Ce, en application des dispositions de l’article 36 de la loi portant organisation judiciaire en République de Guinée.

Interrogé par notre correspondant, Mamadou Saliou Diakité, président du tribunal de première instance de N’zérékoré, a révélé quelques détails.

“Au terme de ces activités judiciaires, économiques et administratives, notre tribunal a, au cours de l’année écoulée traité 616 affaires qui se répartissent comme suit: au primitif civile 106 affaires; au primitif correctionnel 292; les requêtes 216 et au référé civile 2. À noter que le bilan des activités des cabinets d’instruction se résume à 257 affaires traitées. Relativement au volet gouvernance parquetière et financière de notre juridiction,  ces aspects seront développés respectivement par le Monsieur de la République et Monsieur le chef de greffe », a-t-il indiqué.

Cette animation de l’appareil judiciaire de proximité de N’zérékoré est le résultat de la synergie d’actions des services de sécurité notamment, le commissariat central, les unités de gendarmerie, la direction régionale de police, le commissariat urbain du premier arrondissement et le commissariat spécial de la police routière.


“Le parquet de N’zérékoré, au cours de l’année 2023 a enregistré au total 597 dossiers. Les dossiers en flagrant délit étaient de 275, informations pour les deux cabinets d’instruction 270, classement sans suite 51 et citation directe 01″, a énuméré Abdoulaye Komah, procureur de la République près le tribunal de première instance de N’zérékoré.

Sélectionné pour vous :  Doussou Condé reprend la parole : "Le régime de Mamadi Doumbouya est isolé, il est déconnecté du peuple"

Cette diligence et intensité dans le traitement des dossiers judiciaires permet au greffe d’engranger de l’argent à la fois pour le trésor public et pour le fonctionnement du tribunal. De 47 millions l’an dernier, la recette est passée à 162 millions cette année, selon les explications de M’bemba Camara, greffier en chef au TPI de N’zérékoré.


“Ce montant global est réparti comme suit: 110 millions 75 mille francs guinéens versés au trésor et les quittances en font foi et sont versées au rapport; qui dit juridiction parle des dépenses, le greffe a pu faire face aux dépenses qu’il a épongé. Ainsi 41 millions 356 mille ont été mis en usage pour éponger les dépenses ; il y a eu 11 millions 510 mille utilisés pour l’achat des timbres ; au cours de la même année, il y a eu également 11 millions 510 mille qui sont restés dans la caisse.”, précise M.bemba Camara.

Sur le plan des infrastructures, le tribunal de première instance de N’zérékoré a fait peau neuve grâce à des travaux de rénovation accordés par le département de tutelle.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...