Sélectionné pour vous :  Dr Fodé Oussou au ministre Gaoual : « si tu es fort, tu as de l'argent, tu as des militants comme tu le dis, va créer ton parti »

Préliminaires Ligue des champions africaine : « J’ai du respect pour Génération Foot, mais nous sommes le Hafia » (Ibrahima Marco Bah)

Les clubs guinéens connaissent désormais leurs adversaires dans les compétitions africaines. Ce, au terme du tirage au sort de la Confédération Africaine de Football. Le Hafia FC et le Horoya AC représenteront la Guinée en Ligue des champions, le Milo AC et SOAR Académie en coupe CAF. Longtemps absent dans les compétitions africaines, le Hafia FC champion en titre de la Guinée, va se mesurer au club Sénégalais, Génération Foot au compte du tour préliminaire de Ligue des champions.

Quelques heures après le tirage au sort, un de nos reporters est allé à la rencontre du secrétaire général du Hafia FC.

Ibrahima Marco Bah, puisqu’il s’agit de lui, nous dit tout sur la nouvelle saison et cette double confrontation.

Siaminfos.com : Le Hafia FC connaît désormais son adversaire qui est Génération Foot. Comment le club a accueilli cela ?

Ibrahima Marco Bah : Nous avons suivi avec attention ce tirage au sort. C’est la Ligue des champions, si un club se retrouve là c’est qu’il a cravaché dur pour être soit champion ou vice-champion. Nous respectons Génération Foot, c’est un club qui va certainement vendre cher sa peau, mais nous sommes le Hafia. Le peuple de Guinée nous attend ici en Guinée et même au Sénégal, donc nous ferons tout pour ne pas décevoir en essayant de passer ce cap parce que je pense que nous avons les possibilités de passer cette phase de la compétition. Nous avons repris les entraînements après la visite médicale de tous les joueurs dès après le tirage. D’autres sont venus, on a échangé sur ce que nous savions du club. Les garçons sont très conscients et ils savent ce qui les attend, ils savent qu’ils ont fait quelque chose de très important en étant champions mais le chemin est long. C’est le football, rien n’est facile mais tout est possible sur un ou deux matches. Ce que je sais, on s’est suffisamment préparés. J’ai du respect pour Génération Foot mais nous sommes le Hafia, nous avons quelque à démonter et à prouver et je pense qu’on est prêts.

Quel est le programme de préparation de votre club ?

Nous avons commencé hier les entraînements au stade Petit Sory, nous allons continuer ici jusqu’à vendredi de la semaine prochaine. Et le 4 août, nous serons en stage fermé à l’Académie KPC de Horira qui a toutes les commodités d’un centre de formation. Donc, c’est là-bas l’équipe va continuer la préparation. En suite, nous avons le tournoi des champions de Yorokoguia que nous allons jouer du 7 au 15 août. Y a 5 jours entre le 15 et le 20, nous allons revenir à Conakry pour faire le dernier réglage avant d’affronter Général Foot. Donc, nous avons un programme calé qui nous permet de répondre présent et on attend que l’adversaire foule le sol guinéen pour qu’on prenne les 3 points de la façon la plus respectueuse possible et aller se qualifier à Dakar.

Sélectionné pour vous :  Négociations tripartites : "Les 30% ne sont pas suffisants et il y a des points sur lesquels nous allons rediscuter" (Salifou Camara FSPE)

Quel est l’état de l’infirmerie du club Hafia actuellement ?

Y a aucun joueur à l’infirmerie pour le moment grâce à Dieu. Y a quelques matchs amicaux qui vont se jouer, nous espérons que personne ne sera absent. En tout cas, ceux sur qui nous comptons réellement. Le dimanche, y a eu la visite médicale, à 90, 95 % sur le plan de la santé et moral parce qu’on discute avec les joueurs, ils sont totalement prêts.

Quel appel avez-vous à lancer aux supporters ?

La force de Hafia, c’est le comité des supporters. Et pour preuve, la saison passée c’est nous qui avons brandi le public le plus fair-play, c’est-à-dire le meilleur public de la saison. On a des antennes dans beaucoup de quartiers que nous allons valider, qui vont se rajouter aux supporters que nous avons déjà. Je demande aux supporters d’être totalement disponibles et d’être patients. Ils ont un rôle capital à jouer dans un match de football mais surtout pour le Hafia qui est partout en Guinée mais aussi au Sénégal où près de 4.000.000 de Guinéens vivent. Donc, je profite de votre micro pour leur demander de se tenir prêts et nous venons pour jouer notre part d’histoire qui a commencé depuis notre sacre. Je remercie le président Kerfala Camara qui depuis 10 ans, nous a accompagnés dans la mise en œuvre de ce projet.

 

 

Interview réalisée par Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...