Sélectionné pour vous :  TPI de Kankan : le parquet a enregistré 548 dossiers dans son répertoire courant 2023

Prétendue vente du PUP: la Direction générale du parti parle d’une « stratégie de déstabilisation par les manœuvres mensongères »

Les dirigeants du parti de l’Unité pour le progrès ont-ils vendu cette formation politique à l’actuel président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya ? Les bruits ont couru dans la cité ces dernières 72 heures, faisant cas d’une prétendue vente de ce parti ces derniers temps. Mais la Direction générale du PUP balaie d’un revers de main ce qu’elle qualifie de calomnie et de campagne de déstabilisation. C’était à l’occasion d’une déclaration rendue publique ce jeudi, 24 août, 2023.

Dire que le PUP a été vendu est une « fausse information » relayée par des femmes et jeunes qui ne sont ni de près, ni de loin militants de cette formation politique, selon les cadres dudit parti. Pour eux, l’objectif de « cette désinformation », a pour but de déstabiliser le parti déclare Mohamed Soumah, secrétaire général de la fédération de la jeunesse de Lansanaya. La Direction générale du parti se dit indignée face à cette situation.

« Le lundi, 14 juillet 2023, des personnes mal intentionnées et méconnues de nos structures politiques de la base au sommet en quête du quotidien et se réclamant du PUP, sortent sur les antennes de la télévision privée Espace, pour faire une déclaration au nom des femmes et des jeunes du PUP. Si l’objectif de ces détracteurs était prouver leur soutien et leur fidélité à leurs commanditaires, pour nous, l’objectif inavoué n’est autre qu’une stratégie de déstabilisation du PUP par des manœuvres mensongères polluant ainsi l’atmosphère au sein des militantes, militants et sympathisants du PUP. Mais qu’ils sachent qu’ils sont démasqués par les militants du parti », a-t-il déclaré avant de continuer en ces termes :

Sélectionné pour vous :  Mémo de Kouyaté, Bah Oury, Faya et cie sur la conduite "solitaire" de la transition : ce qu'en dit le porte-parole du gouvernement 

« Nous ne sommes que des victimes d’une campagne de déstabilisation, diffamation et d’insultes sous toutes les formes. C’est pourquoi la direction nationale du parti aime toujours rappeler aux gens qui ne maîtrisent pas les textes fondamentaux qui régissent le parti de s’informer et de se former. Le PUP n’est ni communautariste, ni régionaliste, ni ethnocentrique, il est tout simplement un parti national ouvert à tout Guinéen qui croit à sa philosophie politique et son programme », a-t-il indiqué avant de préciser:

« Le PUP est un parti historique. Il n’y aura personne en Guinée pour l’acheter et personne ne peut gagner ce pari », a conclu Elhadj Fodé Bangoura, le président du parti.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...