Sélectionné pour vous :  CNT : deux projets de loi portant révision du code de l'artisanat et la lutte contre la traite des personnes adoptés par des conseillers

Réglementation de voyages des ministres à l’étranger : un ministre du régime d’Alpha Condé fait des propositions 

C’est sa toute première sortie médiatique depuis le renversement du pouvoir de l’ex président Alpha Condé en septembre 2021. Amadou Thierno Diallo, ancien ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine du 19 mars au 05 septembre 2021, puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est prononcé sur la décision prise par la junte guinéenne de récupérer les passeports de service des ministres et directeurs afin de réglementer les voyages à l’étranger.

A en croire l’ex Directeur du département des Infrastructures économique et sociale de la Banque islamique de développement (BID) à Djeddah, il a eu à faire des propositions allant dans le sens de faire une politique de voyage de l’État guinéen pendant qu’il occupait le poste de ministre de la Coopération.

« Le voyage, c’est une profession. Ce n’est pas n’importe qui, qui peut s’occuper de ça, c’est une profession. Moi, j’avais dit qu’il fallait qu’on recrute un consultant qui va faire la politique de voyage de l’État guinéen. Moi, j’ai rencontré beaucoup de cadres guinéens à des conférences, ils accompagnent les ministres, je vois des ministres qui sont dans des hôtels cinq étoiles…; et je vois un directeur général qui est dans un hôtel d’une étoile, parce que ses perdiemes ne lui permettent pas d’aller dans un hôtel de cinq étoiles, ce qui n’est pas normal. C’est deux êtres humains. Si le ministre peut être dans une chambre d’un hôtel cinq étoiles, il doit l’être. Moi en personne, je suis allé à Londres remplacer le président, on m’a demandé de chercher une chambre de 200 paons, j’ai dit non, j’ai dépassé ça parce que moi-même je peux aller payer une chambre de 400 à 500 paons. Donc, mon conseil serait qu’une politique de voyage, qu’on définisse quelles sont les missions et moi j’irai jusqu’à dire au gouvernement, vous devez avoir un calendrier pour les missions trimestrielles et identifier tout le monde », a dit l’ex ministre Amadou Thierno Diallo sur Espace FM.

Sélectionné pour vous :  Restriction d'Internet : "Les dommages touchent tout le monde, l'État guinéen perd beaucoup d'argent", selon Ousmane Gaoual 

Pendant ce temps, le Premier ministre a instruit au ministre secrétaire général du gouvernement de récupérer tous les documents de voyage (passeports diplomatiques et de services) des ministres et autres directeurs généraux dans le but, dit-on, d’améliorer les formalités administratives concernant les voyages professionnels des fonctionnaires et hauts cadres de l’État.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...