Sélectionné pour vous :  Siguiri: trois orpailleurs périssent dans l'éboulement d'une mine d'or artisanale, à BouréNafadji

Restriction des sites Guinéematin et inquisiteur: le SPPG va marcher le 16 octobre à Kaloum pour exiger la levée du blocage

Suite à la restriction des sites d’informations Guinéematin et inquisiteur et après l’expiration ce mardi, 10 octobre de l’ultimatum du SPPG demandant la libération de ces sites en ligne, le syndicat des professionnels de la presse de Guinée a déposé dans la matinée une lettre d’information à la Mairie de Kaloum où il compte organiser une marche pacifique le lundi 16 octobre prochain.

Interrogé dans la foulée, le Secrétaire Général du SPPG est revenu sur les motifs de cette marche dite pacifique.

« L’ultimatum qu’on avait donné à ceux qui bloquent les sites Guinéematin et inquisiteur a pris fin hier soir. Le bureau s’est retrouvé et nous avons fait l’état des lieux qui prouve que les sites sont toujours bloqués. Alors, il fallait passer à l’acte. C’est pourquoi nous sommes venus ce matin à la Mairie de Kaloum pour déposer une lettre d’information en vue d’une marche pacifique prévue le lundi, 16 octobre prochain. L’itinéraire sera du rond-point du port autonome de Conakry pour l’espace le Makity en face de la fédération guinéenne de football, où s’est tenu le défilé du 02 octobre. C’est symbolique. Le 02 octobre, on a célébré cette fête nationale pour réaffirmer l’indépendance et la liberté de la Guinée. Le 16 octobre, nous viendrons là-bas où on a suivi la parade militaire pour assister à une parade médiatique cette fois-ci pour réaffirmer l’indépendance et la liberté de la presse », a fait savoir Sékou Jamal Pendessa.

Le syndicat professionnel de la presse de Guinée accuse Ousmane Gaoual Diallo, ministre des postes et télécommunications et Moussa Moïse Sylla, patron de la DCi d’être à la base de ces restrictions.

Sélectionné pour vous :  Célébration de l’an 65 de l’armée guinéenne : Fodé Baldé fait des propositions pour changer la donne

« Ousmane Gaoual Diallo ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique est derrière le blocage numérique qui frappe le site Guinéematin. Malheureusement, c’est encore lui. Il y a quelques mois, c’était encore lui. Pour le cas du site d’information inquisiteur, c’est notre confrère Moussa Moïse Sylla. À ce niveau, Moussa Moïse s’est assumé. Il a dit clairement au syndicat que c’est lui qui a fermé inquisiteur parce que c’est pour lui », a révélé le secrétaire général du syndicat professionnel de la presse de Guinée », qui invite les journalistes à prendre part à la marche du 16 octobre prochain.

« Que chacun de vous se prépare pour le 16 octobre pour venir marcher dans les rues de Kaloum. Il n’en est pas question d’interdire la marche. D’ailleurs, c’est une lettre d’information. Ils n’ont aucune raison d’interdire cette marche. D’ailleurs, on va marcher », a dit Sékou Jamal Pendessa.

Au-delà de cette manifestation, plusieurs actions sont en vue, prévient le secrétaire général du SPPG.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...