Sélectionné pour vous :  Préparatifs pour la rentrée scolaire: zoom sur la commune de Kaloum

Résultats du BEPC en Guinée: N’zérékoré enregistre un taux de réussite de 20,57%

Joint au téléphone par notre correspondant régional basé en Guinée forestière, le directeur préfectoral de l’éducation de N’zérékoré a réagi suite aux résultats du Brevet d’études du premier cycle, publiés dans la soirée du lundi 03 juillet 2023. Contrairement à l’année dernière, les résultats de cette session se sont beaucoup plus améliorés en terme de pourcentage. Si les résultats de l’an 2022 ont effrayé tous les acteurs et observateurs du système éducatif guinéen, ceux de 2023 donnent plus d’espoir. Avec 44% au Certificat d’études élémentaires et 34% au Brevet d’études du premier cycle, les cartes sont à nouveau redistribuées pour la qualification de l’enseignement en Guinée, affirme Yozilé Kolamou.
« Comparant les résultats de 2022 à ceux de 2023, je suis très satisfait par rapport aux résultats obtenus. Parce que l’année dernière, le BEPC était à 7% dans notre préfecture. Cette année avec 20,57%, c’est le couronnement de l’engagement et de la détermination de chacun de nous. Qu’il soit fonctionnaire, encadreur, parents journaliste, autorité ou commuté, chacun a joué son rôle pour obtenir ce pourcentage d’admission », a-t-il martelé.

Pour pérenniser cet élan amorcé, le premier responsable de l’éducation préfectorale de N’zérékoré exhorte les uns et les autres à la persévérance dans l’action.
« Ce n’est que le début. Nous allons continuer à renforcer les réformes engagées par le ministère de l’Enseignement Pré universitaire et l’Alphabétisation et par nous-mêmes à la base. Je voudrais inviter tous les acteurs de la gestion de l’enseignement apprentissage, les enseignants surtout, un tel résultat interpelle tout le monde. Que chacun revoit ses copies afin de faire la part de ce qui a marché et ce qui n’a pas marché pour pouvoir améliorer les performances pour que dès la reprise des cours, que ces tares soient corrigés. Aux candidats admis, il ne faudrait pas lâcher l’effort fourni parce que, réussir à son examen n’est pas la fin du monde. À ceux qui n’ont pas obtenu leur BEPC, je leur dis aussi que ce n’est pas la fin du monde. Parce qu’il y a deux verbes que nous conjuguons souvent dans la gestion des examens nationaux. Il y a le verbe « échouer  » et le verbe « réussir « . Mais le plus facile à conjuguer c’est « échouer « . Et quand tu échoues, c’est pour te préparer pour que tu conjugues prochainement le verbe réussir. Je voudrais donc leur dire de prendre le courage pour qu’ils puissent le conjuguer l’année prochaine parce qu’ils savent maintenant où ils ont échoué. »

Sélectionné pour vous :  Préparatifs pour la rentrée scolaire: zoom sur la commune de Kaloum

Retenons qu’en enseignement général, 7 303 candidats dont 2 829 filles ont été évalués au compte du brevet d’études du premier cycle dans la préfecture de N’zérékoré. 1 522 dont 480 filles ont obtenu leur BEPC soit 20,84%. En enseignement franco-arabe, 384 évalués dont 39 filles pour 59 admis dont 5 filles avec un pourcentage de 15,36%. Les deux profils confondus, 7 687 évalués avec 2 868 filles pour une admission totale de 1 581 candidats dont 485 filles pour total global de 20, 57%.
Désormais, les yeux sont rivés vers les résultats du dernier examen national, le baccalauréat unique qui pourraient tombés d’un jour à un autre.

 

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...