Sélectionné pour vous :  Siguiri: un jeune orpailleur d'une trentaine d'années meurt dans l'éboulement d'une mine d'or, à Kintinian

Saisies de drogues par les services spéciaux sous le CNDD: le Capitaine Marcel Guilavogui met les pieds dans le plat

L’interrogatoire du Capitaine Marcel Guilavogui au compte de sa nouvelle comparution dans le dossier du massacre du 28 septembre s’est poursuivi ce mardi, 18 juillet 2023 devant le Tribunal de première instance de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry.

A l’audience du jour, l’ex garde du corps du Capitaine Moussa Dadis Camara a répondu aux questions des avocats de la défense. A cette occasion, il a été interrogé sur les opérations de saisies de drogues sous l’ère CNDD pilotées par le Colonel Thiegboro Camara, l’ex secrétaire général chargé des services spéciaux.

En réponse, le Capitaine Marcel Guilavogui a révélé que le Colonel Moussa Thiegboro Camara a fait d’importantes saisies de drogues à l’époque, mais qu’il n’a jamais déclarées. L’ex secrétaire général chargé des services spéciaux, du banditisme et des crimes organisés aurait vendu ces drogues en complicité avec son patron.

« Il y a eu des arrestations ici. Où est partie la drogue ? On a suivi le jugement de Colonel Tiegboro à la transition du Général Sékouba Konaté ici. La justice l’a convoqué d’envoyer les preuves. Où sont les preuves ? D’ailleurs, c’est les drogues là qu’il vendait, il se partageait avec le président. C’est pourquoi ils sont devenus riches. C’est ça la vérité. Où sont parties ces drogues ? Ils se sont enrichis sur le dos des autres, en vendant ces drogues.

Parce que si on doit brûler, ce n’est pas un ministre qui doit le faire. C’est l’autorité judiciaire qui doit déléguer des hommes confiants pour faire ces opérations. Mais si tu le fais (en tant que ministre), tu es en train de brûler de la farine et le reste tu en profites. Ça, c’est une stratégie que tout le monde connaît. Ils sont tous riches, ils ont des buildings. Il n’a jamais montré les scellés des drogues saisies », a déclaré Marcel Guilavogui.

Sélectionné pour vous :  Siguiri : deux enfants kidnappés au Libéria échappent de justesse des mains des ravisseurs

A noter que cet autre interrogatoire de l’ex garde du corps du Capitaine Moussa Dadis Camara a pris fin ce mardi. L’affaire a été renvoyée à demain mercredi pour la suite de l’interrogatoire des victimes.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...