Sélectionné pour vous :  Affaire Guinée Telecom : « On ne vend pas de cartes Sim pour le moment, on est en train de tester le réseau » (Lamine Aye Samoura)

Secteur de l’eau : Le 22ème Congrès international et exposition de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement annulé en Guinée 

C’est un coup dur pour la Guinée, notamment le secteur de l’eau et de l’assainissement. Prévu du 18 au 22 février 2024, le 22ème Congrès international et exposition de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement (AAEA) a finalement été annulé en Guinée.

Selon une note d’information du Comité local d’organisation et la direction générale de la Société des eaux de Guinée, « la terrible explosion récente du dépôt principal d’hydrocarbures de Conakry a rendu difficile le respect de la date prévue ».

Face à l’ampleur des dégâts, dit cette note, « nous avons saisi le ministère de l’énergie, de l’hydraulique et des hydrocarbures de la République de Guinée pour demander un report de deux mois du Congrès. Le 02 janvier 2024, la demande de report du Congrès à la date du 21 au 25 avril 2024 est parvenue à l’AAEA. Le Comité de direction de l’AAEA a dépêché une mission à Conakry afin d’évaluer la situation sur le terrain et examiner la proposition de report. L’AAEA a conclu l’annulation du 22ème Congrès pour cette année 2024 compromis par ce triste incident qualifié de cas de force majeure ».

Le Congrès international et exposition de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement (AAEA) est un rendez-vous annuel des experts, des scientifiques et des acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement sur le continent et les partenaires techniques et financiers. Avec cette annulation, la Guinée perd ainsi une réelle opportunité d’investissement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement car, apprend-on, la rencontre devrait mobiliser plus de 1500 participants en provenance de plus de 44 pays.

Sélectionné pour vous :  Le SG de la FIDH sur l’an 1 du procès du 28 septembre : « Le bilan est satisfaisant parce que le procès se déroule conformément aux standards internationaux »

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...