Sélectionné pour vous :  Nomination des chefs de quartiers et districts par les gouverneurs: "Il est difficile de comprendre qu'un décret puisse être pris sur une question clairement réglée par la loi..." (Me Mohamed Traoré)

Siguiri: le président de la délégation spéciale au chevet des sinistrés, victimes d’un incendie mystérieux la semaine dernière 

Le président de la délégation spéciale de Siguiri Dr Moussa Wodia Keita s’est rendu dans la matinée de ce mardi, 20 février 2024 dans le district de Kiniebakoro, situé à environ 12 kilomètres de Siguiri. Objectif, être au chevet des sinistrés, victimes d’un incendie mystérieux dans la soirée du samedi, 17 février 2024 et qui a fait des dégâts matériels importants, même s’il n’y a pas eu de perte en vie humaine.

En compagnie d’une importante délégation, le patron de la commune urbaine de Siguiri a offert aux sinistrés une somme symbolique tout en formulant des bénédictions.

 »Nous sommes venus ma délégation et moi, rencontrer nos citoyens qui ont été victimes d’un incendie mystérieux dans la soirée du samedi, 17 février 2024 dans le district de Kiniebakoro qui relève de la commune urbaine de Siguiri. Déjà, comme le dit un adage, tout ce que Dieu fait est bon. Et pour cela, je vous demande seulement de garder la foi en Dieu car il est le seul qui nous aide à nous extirper des moments pénibles que nous traversons dans la vie. Donc, nous sommes là pour vous consoler et vous montrer que nous sommes de cœur avec vous et que nous partageons aussi votre peine », a martelé le président de la délégation spéciale.

De son côté le président du district de Kiniebakoro a, au nom de sa communauté remercié la délégation en ces termes.

 »Au nom de ma communauté, nous remercions très sincèrement et au fond du cœur monsieur le président de la délégation spéciale de Siguiri pour avoir partagé notre peine et surtout d’être à nos côtés pendant ces moments difficiles de notre vie. Cependant, j’avoue que notre village a perdu beaucoup de biens dans cet incendie mystérieux. Nos greniers ont été réduits en cendres. Plus d’une trentaine de cases rondes et leur contenu partis en fumée. Nous saisissons l’occasion pour toujours demander aux autorités guinéennes et les personnes de bonne volonté de nous venir en aide car plusieurs familles de notre village dorment aujourd’hui à la belle étoile après cet incendie. Nous ne savons pas où aller ou quoi faire ? Et tellement que les gens ont peur, ils ont mis au dehors tous leurs effets pour éviter qu’ils soient brûlés car le feu apparaît à tout moment puis disparaît. Donc, c’est vraiment très mystérieux que je n’ai jamais vu de mes propres yeux depuis ma naissance », a dit Kanda Souleymane Traoré.

Sélectionné pour vous :  Le PM Goumou sur la suspension de la Guinée à l’OMVS : « Sur une centaine de travailleurs de l’organisation, la Guinée n’a que six (6) personnes »

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...