Sélectionné pour vous :  Charles Wright très ferme : "Dans le nouveau projet de loi, aucun huissier n'exécutera une décision sans qu'il n'y ait la police d'assurance"

TPI de Dixinn: le sort du secrétaire général du syndicat de la presse toujours incertain après de longues heures d’audition chez le juge

C’était encore une longue journée d’audition pour le secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée ce lundi, 5 février dans le bureau du doyen des juges au tribunal de première instance de Dixinn. Poursuivi pour participation à une manifestation non autorisée et diffusion de données de nature à troubler l’ordre public, Sékou Jamal Pendessa a été auditionné pour la deuxième fois par le doyen des juges.

Il était 10h lorsqu’il est arrivé au tribunal à bord de la fourgonnette sous une forte escorte des gardes pénitentiaires. Plus de quatre heures après, ses avocats ont annoncé à la presse que leur client va encore rester en prison tel que décidé par le doyen des juges.

« Notre souhait, c’est d’obtenir un non-lieu, parce que nous-même, sommes convaincus que les accusations qui sont portées contre lui sont infondées. Donc son interrogatoire au fond étant terminé aujourd’hui, nous pensons que son dossier va être communiqué au parquet dans les meilleurs délais pour son réquisitoire définitif. A l’issue de son réquisitoire définitif, nous estimons que le juge d’instruction va prendre courage pour rendre une ordonnance de non-lieu. Nous avons présenté une demande de mise en liberté, même tout à l’heure nous avons posé la question au doyen des juges pour savoir quel est le sort de cette demande. Il nous a été promis que dans la journée, nous aurons notification de cette demande », a fait savoir Me Faya Gabriel Kamano.

Il faut signaler que Sékou Jamal Pendessa est privé de sa liberté depuis le 19 janvier dernier. Pendant ce temps, le mouvement syndical guinéen menace d’enclencher une grève générale et illimitée pour exiger sa libération. Selon le secrétaire général adjoint du SPPG, une réunion est prévue demain mardi à la bourse du travail pour ce faire.

Sélectionné pour vous :  Lettre ouverte au Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, Chef de l'État

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...