Sélectionné pour vous :  Un proche de Cellou Dalein recadre le PM Bah Oury : "Les trois ans du CNRD n’ont servi qu’à exacerber les tensions et les divisions ethniques"

TPI de Labé : plusieurs jeunes condamnés à de lourdes peines pour détention et consommation de chanvre indien

Le procès de onze (11) jeunes interpellés en marge d’une descente musclée d’agents mixtes dans les lieux de vente de stupéfiants s’est ouvert ce lundi, 27 mai 2024 au tribunal de première instance de Labé. Ils sont poursuivis pour détention, cosommation de chanvre indien et association de malfaiteurs. Des faits punis par les articles 784, 812 du code de procédure pénale.

A la barre, les 11 accusés qui ont comparu n’ont pas reconnu les faits qui leur sont reprochés. Si certains ont été relaxés pour délits non constitués, deux des accusés ont écopé d’un an d’emprisonnement avec sursis.

« Le tribunal statuant publiquement contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort après en avoir délibéré, sur l’action publique, déclare les nommés, Souleymane camara , Amadou Oury Diallo, Mamadou Dian Diallo , Boubacar Diallo, Adama Tounkara, Sory Binta Diallo, Fatoumata Barry, Mamadou Cellou Sow et Elhadj Korka Diallo, non coupables des délits d’association de malfaiteurs, de détention et consommation de stupéfiants. Les renvoie des fins de la poursuite pour délits non établis à leur encontre. Déclare Boubacar sow et Mamadou Yacine Bah non coupable du délit d’association de malfaiteurs. En revanche, les déclare coupables du délit de détention et consommation de chanvre indien. Pour la répression, les condamne à un an d’emprisonnement chacun et ordonne qu’ils soient sursis à l’exécution de la peine d’emprisonnement prononcée contre eux. Le tout, en application des dispositions des articles 784 , 812 et suivants du code de procédure pénale », a prononcé le président du tribunal de première instance de Labé, Boubacar 3 Barry.

Sélectionné pour vous :  Évasion à la maison centrale : le Procureur général ordonne la poursuite du Capitaine Dadis, des Colonels Moussa Thiegboro, Claude Pivi et Blaise Goumou

A signaler que le procès des 11 autres accusés a été renvoyé à demain mardi, 28 Mai 2024 pour la suite des débats.

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.Com

Laisser une réponse
Share to...